Karaté

Le karaté est un art martial apparu sur l'île d'Okinawa, à l'époque où celle-ci était un royaume indépendant du Japon. En japonais, l'idéogramme « kara » signifie le vide, « te » est la technique et, par extension, la main avec laquelle on la réalise. On traduit donc karaté littéralement par « la main vide ». Cependant, à l'origine, les idéogrammes utilisés pour désigner le karaté signifiaient « boxe chinoise », une appelation modifiée au début du XXème siècle, victime de l'antagonisme sino-japonais.


Le kata

Dans les arts martiaux le kata est la représentation d'un combat destiné au travail de la technique. Ce combat peut s’effectuer contre un adversaire imaginaire ou avec le soutien de partenaires. Codifié de manière rigoureuse, il s’effectue sans imprévu et permet de s'exercer en toute sécurité à des techniques qui seraient dangereuses en entraînement de combat, ou de travailler dans des conditions plus proche de la réalité de combat. Le kata se pratique seul ou en groupe ainsi les mouvements exécutés dans les katas seuls peuvent-être ensuite mis en application avec un partenaire. Bien que le kata soit un exercice parfait, il ne reçoit sa signification qu'associé à son interprétation que l'on nomme le bunkai.

Le kumite

Le kumite ou combat (le but réel du karaté) signifie « grouper les mains », c'est-à-dire travailler en groupe et non plus tout seul. Cette notion de kumite peut prendre de multiples formes en karaté. De la plus codifiée à la forme la plus libre. Le combat peut être pré-défini (kihon-kumite), fixé à un nombre d'attaque précis (ippon kumite pour une attaque, sanbon kumite pour trois attaques…), dit souple (jū kumite), sans contact (kunde kumite) ou libre (jiyū kumite).


  • Carton plein pour les Bleus

    Carton plein pour l'équipe de France de karaté lors de l'Open de Hollande - Karaté Premier League ! Au total, les Bleus décrochent 5 médailles dont 4 d'or...

  • Vidéo

    Les karatékas régalent à Paris

    Les Bleus ont remporté pas moins de 14 médailles à domicile, lors de l'Open de Paris, dans un stade Pierre de Coubertin tout acquis à leur cause.

  • 8 médailles pour les karatékas à Salzbourg

    L’équipe de France revient de l’Open de Salzbourg (Autriche), qui se déroulait les 30 novembre et 1er décembre 2013, avec un bilan de 8 médailles : Sandy Scordo et Minh Dack en kata, et Salim Bendiab en combat s’adjugent l’or.

  • Médaille

    Les Bleuets 3èmes aux Mondiaux

    Les Bleuets y remportent 11 médailles aux championnats du monde cadets, juniors et espoirs, se classant ainsi 3ème au tableau des Nations, derrière l’Égypte (15 médailles) et le Japon (12 médailles).

  • La France, 2ème Nation au SportAccord World Combat Games

    Avec 12 médailles d’or, 8 d’argent et 9 de bronze, pour un total de 29 podiums, la France a pris la 2ème place du classement des Nations des SportAccord World Combat Games au nombre de médailles d’or, derrière le pays hôte, la Russie.

  • La passe de 4 pour les karatékas

    L'équipe de France de Karaté se déplaçaient à Saint-Pétersbourg (Russie), pour y disputer la seconde édition des « World Combat Games » (18-26 octobre 2013). Au total, les Français ont compilé quatre podiums, dont deux titres.

  • Lucie Ignace, karaté star

    A 20 ans à peine, elle est un phénomène sur les tatamis. Championne du monde en 2012, à Bercy, elle a d’ores et déjà atteint son rêve. Aux Jeux Méditerranéens, Lucie Ignace venait pour découvrir l’ambiance olympique mais aussi et surtout pour la médaille d’or. Pour sa première année chez les seniors, cette compétitrice hors norme, gagneuse insatiable, se contente de l’argent. Rencontre avec une surdouée du karaté…

A la Une

Soutiens ton Club !

Incontournable

TV - Sport en France

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Orange
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC