JOJ : Quand Jade Michaud renverse les montagnes

Partagez

Après une chute d’entrée et dans un contexte peu favorable, Jade Michaud a serré les dents et s’est transcendée pour accrocher ce samedi une brillante 5e place en finale du slopestyle en réalisant le meilleur score de sa jeune carrière. Une performance en tout point remarquable et prometteuse.

Certaines performances valent tout l’or du monde. Cinquième de l’épreuve du slopestyle disputée ce samedi sur le site de Leysin Park & Pipe, Jade Michaud mérite une haie d’honneur. Pourtant, ce n’était franchement pas gagné d’avance pour elle car entre le stress, la pression de l’événement, tous les espoirs français placés en elle, la venue de sa maman et de quelques proches, une chute, des douleurs, le doute, une opposition monstrueuse, deux ans de moins que les cadors de la discipline et un meilleur run qui n’avait jusqu’à présent jamais dépassé la barre des 80 points, « Jadou » aurait eu son lot d’excuses si elle était passée à côté de l’événement. Mais en finale, elle a su renverser des montagnes, se transcender et assurer comme une grande pour sortir le Jour J le meilleur run de sa jeune carrière sportive assorti d’un Top 5. Chapeau bas.

Seule chance tricolore au départ ce samedi matin suite au forfait sur blessure de sa compatriote Ivana Mermillod-Blondin, Jade Michaud est victime d’une lourde chute d’entrée de jeu. Même pas mal, la demoiselle serre les dents et annonce la couleur devant la presse : « Ca s’est pas déroulé comme je l’aurais souhaité. C’était bien parti mais ça a mal fini. J’étais un peu en surrotation donc du coup, c’était un peu compliqué. Je suis tombée sur le dos et le tibia, et j’ai aussi un peu mal à la mâchoire. Je me suis perdue mais ça va, je suis solide ! Il y un deuxième run, donc j’y crois. Il faut que je gère mon ski et que je ne me perde pas une deuxième fois. »

J’ai mal partout mais c’est pas grave

Une demi-heure plus tard, la skieuse de La Clusaz s’est parfaitement remise d’équerre. Malgré les douleurs et la gêne occasionnée, elle claque sans trembler un score de 63,75. Largement suffisant pour se hisser en finale et accrocher la 7e place sur 21 engagées. « Ce n’était pas évident de me remettre dans ma bulle là-haut car j’ai mal au dos et au tibia, confesse-t-elle à l’issue des qualifications. J’ai mal partout mais c’est pas grave. Le but sur le 2e run était d’assurer au maximum, faire des choses que je sais faire de base et je suis très contente parce que j’ai plaqué jusqu’à la fin. Donc c’est cool ! Je prends du plaisir, je ne me mets pas trop de pression même si j’en avais un peu pour ce 2e run. Mais je suis contente de ce que j’ai fait. Je suis soulagée, ça fait plaisir. »

Alors que les pronostiques vont bon train dans l’aire d’arrivée et qu’un Top 10 serait déjà une très belle performance pour elle, Jade Michaud va littéralement scotcher l’assistance dès son premier run en finale. Concentrée à l’extrême après être passée rapidement entre les mains du kiné pour soulager ses douleurs, la Haute-Savoyarde va lâcher les chevaux pour élever un peu plus encore son niveau. Et même s’offrir le luxe d’occuper la place de leader provisoire de l’épreuve avec un score de 81,25 points : nouveau record personnel ! Après le passage de l’Estonienne Sildaru, de la Suédoise Burmansson et de la Chinoise Gu, toutes plus âgées qu’elle avec un an à deux ans d’avance, Jade va logiquement rentrer dans le rang. Mais rester solidement accrochée à son 5e rang.
« Elle a impressionné tout le monde »

« C’est énorme, je suis trop contente d’avoir atteint les finales et d’avoir fait un run à 80 points, s’est exclamée celle que l’on surnomme affectueusement Jadou et dont le papa Sébastien fut une figure emblématique en France. C’est top ! C’est mon meilleur run depuis que j’ai commencé. C’est cool. Ca fait plaisir de faire partie du Top 5. Ca m’apprend plein de nouvelles choses sur moi et la compétition et la suite. Ca l’a fait aujourd’hui parce que je me suis dit : ‘’T’es aux JOJ, tu dois te faire plaisir et donner tout ce que tu as’’. J’ai eu une chance, je l’ai prise et je suis très fière de ce que j’ai fait. C’est pas le Top 3 pour une médaille mais le TOP 5, c’est déjà énorme pour moi. Je suis contente d’avoir su gérer la pression de l’événement. C’est une expérience et une première étape encourageante. Maintenant, je vais avoir deux jours de day off pour bien récupérer, bien m’étirer et soigner mon petit dos et mon tibia. Je suis également contente d’avoir su gérer la pression de l’événement. C’est une expérience et une première étape encourageantes. »

Si Jade Michaud fut surprise par sa propre performance, le staff de l’équipe de France resta lui aussi pantois. Et impressionné par ce petit bout de femme qui a su renverser des montagnes pour conclure sa journée en beauté. « Elle a impressionné tout le monde et fait ce qu’elle pouvait faire de mieux le jour de la compète, sur le premier run : y’a pas mieux, c’est top ! a réagi Jean-Pierre Mollié, le coordinateur ski de l’équipe de France des JOJ. Elle pose dès le premier run et après, elle essaye de faire un peu mieux avec des tables assez hautes, elle qui n’est pas trop habituée à ça. Elle réalise ça après avoir pris une bonne boîte (sic) en qualifs. Mentalement, elle a bien réagi. Vraiment, elle nous a tous impressionnés. Devant, il y avait un gros niveau avec Silvaru, la Chinoise (Gu), la Suédoise (Burmansson). C’est du très haut niveau. » Et de préciser : « Elle est sans complexe, nature. A l’entraînement, elle impressionne tous les préparateurs car elle s’entraîne avec les garçons. Elle fait toute la prépa avec eux et il n’y a jamais rien à redire. Elle ne se plaint pas, elle assure. Aujourd’hui, elle avait un sacré caractère et une sacrée détermination. » Jade Michaud, un nom à retenir.

Le Mag' des Bleus | Le journal des Bleuets

Soutiens ton Club !

TV - Sport en France

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC