JOJ J9 : Première journée blanche à Lausanne

Partagez

La deuxième vague de d'athlètes de la délégation française aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020 a débuté sa compétition ce samedi 18 janvier.

Cette deuxième semaine de compétition a débuté, pour les Français, par une intense matinée où ski slopestyle féminin, combiné nordique (H et F), short-track (1000m) et ski de fond (cross style libre) offraient la possibilité de monter sur un podium. Las, il n'en fut rien.

En combiné nordique, les Françaises engagées connaissaient un sort différent sur le tremplin. A l'issue du saut, si Emma Tréand, 12e avec un départ décalé d'une minute 38 s. par rapport à la Norvégienne Bjorseth, conservait un espoir de podium, celui-ci s'était éloigné pour Maela Didier dont les 58,5m la distançait du podium.

La course s'annonçait compliquée et sur les 4km du parcours des Tuffes, le miracle n'eut pas lieu. Emma termine à la 13e place et Maela à la 21e.

Du côté des garçons, la médaille n'est vraiment pas passée loin. A l'issue du saut, les Français Matteo Baud (114,7m) et Marco Heinis (114,6m) pointaient respectivement aux 5e et 7e places et tous deux n'étaient pas pleinement satisfaits. « C'est dommage, réagissait Mathieu à l'issue du saut. J'ai un peu lutté mon impulsion, mais je fais quand même un bon saut, les notes de style y sont, je suis tout de même content. Il va falloir faire le forcing, je vais y aller en me faisant plaisir. On est chez nous, c'est à double tranchant. Il faut faire plaisir au public et pas se mettre de pression surtout ». Quant à Matteo : « Je pensais faire un peu mieux, témoignait ainsi Matteo, mon saut n'est pas totalement parfait, un peu dur, pas très relâché. Je pouvais faire mieux, mais c'est fait, c'est la course à skis on va tout donner et on va essayer de décrocher la médaille ».

Les deux jeunes hommes étaient de fait dans une position idéale pour faire une course d'équipe en chasse des hommes de tête. Dès les premiers hectomètres, Marco ne parvenait cependant pas à suivre le rythme de Matteo et voyait ses adversaires directs le distancer. Devant, Matteo faisait le forcing, revenant sur le Norvégien Oestvold, le Finlandais Reponen et l'Autrichien Rettenegger, premier à l'issue du saut. Mieux, il parvenait à accrocher la troisième place aux dépends du Finlandais. La messe n'était cependant pas dite et à peine après avoir recollé aux deux hommes de tête, le Français devait subir une accélération du Norvégien, bien décidé à ne pas le laisser prendre pied. Et c'est ce qui arriva, Matteo, entamé par l'effort réalisé pour revenir en tête, ne pouvait soutenir le rythme. Distancé, il voyait le Finlandais reprendre sa place sur le podium et même s'octroyer l'argent, derrière l'Autrichien et le Norvégien. Derrière Marco, en première STL, terminait à la 13e place.

Ski de fond

Les fondeurs sont entrés en lice ce samedi à la Vallée de Joux. Au programme, l’épreuve de cross, avec pour parcours deux boucles de 900m et des obstacles. Chez les féminines, Maëlle Veyre s’est hissée en demi-finale après une 11e place en qualification. La tricolore prend la 8e place de sa demi-finale, ce qui ne sera pas suffisant pour prétendre à la finale. Julie Pierrel et Zoé Favre-Bonvin se classent quant à elles respectivement 38e et 43e de l’épreuve.
Côté garçons, Simon Chappaz et Luc Primet terminent 8e et 10e de leurs demi-finales. Ce sera une 39e place pour Matteo Correia.

Ski slopestyle

Deux skieuses acrobatiques françaises étaient engagées ce samedi dans l’épreuve de slopestyle sur le site de Leysin Park & Pipe. Si Ivana Mermillod-Blondin n’a pas pu défendre ses chances en raison d’une blessure au poignet et au dos consécutive à une chute à l’entraînement, Jade Michaud, 15 ans et trois mois, a réalisé l'épreuve de sa jeune vie sportive. Septième à l’issue des deux runs de qualification avec un total de 63,75 points et malgré une chute lors du premier run, la skieuse de La Clusaz s’est transcendée lors de la finale remportée par la phénoménale estonienne Kelly Sildaru, junior mais déjà championne du monde chez les seniors. Auteur d’un score de 81,25 dès son premier run de finale, la championne de France 2018 intègre le Top 5 de l’épreuve. Une performance inouïe pour cette fan de Jul, pétillante et sans complexe, qui s’est permis au passage de dépasser pour la première fois de sa carrière la barre des 80 points en accrochant cette prometteuse 5e place.

« C’est énorme, je suis trop contente d’avoir atteint les finales et d’avoir fait un run à 80 points, s’est exclamée celle qui est surnommée Jadou. C’est top ! C’est mon meilleur run depuis que j’ai commencé. C’est cool. Ca fait plaisir de faire partie du Top 5. Ca m’apprend plein de nouvelles choses sur moi et la compétition et la suite. Ca l’a fait aujourd’hui parce que je me suis dit :"Tu es aux JOJ, tu dois te faire plaisir et donner tout ce que tu as'". J’ai eu une chance, je l’ai prise et je suis très fière de ce que j’ai fait. C’est pas le Top 3 pour une médaille mais le TOP 5, c’est déjà énorme pour moi. Je suis contente d’avoir su gérer la pression de l’événement. C’est une expérience et une première étape encourageante. Maintenant, je vais avoir deux jours de days off pour bien récupérer, bien m’étirer et soigner mon petit dos et mon tibia. »

Bobsleigh

Nathan Besnard sort de sa cage ! A l'occasion des deux derniers entrainements préalable à la finale du bobsleigh, Nathan Besnard a pris à deux reprise la première place parmi les 18 concurrents. A suivre…

Short-track

Pas de médaille pour les Bleus non plus sur la première épreuve du 1000m. Cloé Ollivier et Gabriel Volet ne passent pas les qualifications.

Curling

Après la compétition entre Nations, place désormais au tournoi entre CNO mixte. En cette premier journée de compétition, les Français, associés aux Japonais, ont battu l'équipe tchéco-coréenne sur le score de 6 à 5....

L'album du jour

JOJ d'hiver Lausanne 2020 - Jour 9

Le Mag' des Bleus | Athlètes et reconversion professionnelle | Le journal des Bleuets

TV - Sport en France

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC