JOJ J3 : une nouvelle Marseillaise...

Partagez

Aux Tuffes, le dimanche 12 janvier a apporté une nouvelle médaille d'or à la délégation française des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020 grâce au duo Jeanne Richard / Mathieu Garcia, titré en relais mixte individuel.

Du côté des Diablerets, après des débuts en fanfare et deux médailles glanées en deux jours par le ski alpin français (l’or pour Auguste Aulnette sur le Combiné hier et l’argent pour Caitlin McFarlane sur le Super-G vendredi), les tricolores ont marqué le pas ce dimanche lors du slalom géant des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne.

Troisième à l’issue de la première manche à seulement 39 centièmes de la leader finlandaise Rosa Pohjolainen, Caitlin McFarlane attaquait sa deuxième manche devant un public (presque) tout acquis à sa cause. Cinquante-huit supporters de son club de Saint-Jean d’Aulps (74) venus de France ont en effet donné de la voix et fait un maximum de bruit pour encourager jusqu’au bout leur protégée. Las, la Française d’origine australienne a commis une erreur fatale en haut du tracé des Diabelets, pour finalement terminer cinquième. « Je suis très déçue mais c’est comme ça, c’est le jeu. Ca ne peut pas tout le marcher. J’ai fait une grosse faute sur le haut et j’ai perdu de la vitesse. Ca fait partie de l’expérience, ça m’aidera à m’améliorer pour plus tard. Ici, j’apprends tous les jours. Il y a de la concurrence internationale, ça permet de se situer par rapport aux autres. C’est très intéressant. Et je retiens surtout qu’à ce niveau-là, ça se joue surtout au niveau de l’engagement. »

En manque de repères de son propre aveu depuis le début de ces JOJ, Chiara Pogneaux s’est rassurée lors de ce slalom géant. Mieux, elle s’est améliorée entre les deux manches pour accrocher une encourageante 14e place. « Il faudrait que ces Jeux durent un mois, a ironisé la skieuse de Serre-Chevalier. C’est un bon signe, ça revient petit à petit même si la manche était super longue et éprouvante car il fallait vraiment s’engager à fond. Je n’ai pas très bien débuté la saison même sur les épreuves FIS en France. Là, comme je n’étais pas trop attendue, ça va… Mais ça revient petit à petit, je commence à reprendre plaisir et a retrouvé des sensations. Je suis donc quand même contente. Je vais essayer de finir ces JO au mieux. » Enfin, Alizée Dahon est sortie de piste ce dimanche. Pour l’élève de Michel Lucatelli, ces JOJ n'auront pas souri mais cela fait également partie de l’apprentissage du haut niveau et, sur ce qu'Alizée a montré, nul doute qu'elle fera de nouveau parler d'elle dans les années à venir.

En patinage artistique. François Pitot termine 12e d'une compétition individuelle de patinage artistique masculine dominée par le Japonais Kagiyama suivis par deux russes, dont le plus jeune, Daniil Samsonov. « Etre sélectionné, c'était déjà quelque chose d'énorme, a-t-il néanmoins convenu. Déjà, recevoir l'équipement France, aller dans le Village, c'est merveilleux, avec tout le staff, tout les bénévoles qui sont super sympas, la compétition, les gradins, tout est super, c'est vraiment une super expérience pour moi et j'espère en faire plein d'autres dans ma carrière de patineur et profiter à fond de tous les bons moments. Sur la glace, j'étais pas stressé, j'étais plutôt excité, j'avais hâte de montrer à tout le monde mes programmes et de me donner à fond. Je suis plutôt content, j'aurais certes voulu faire mieux, mais c'est toujours une bonne expérience et je suis content. J'ai tout de même beaucoup de choses à travailler, la condition physique, les sauts, la vitesse, la chorégraphie… »

Le journal des Bleuets

TV - Sport en France

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC