A la découverte du skateboard

La Française Shani Bru, lors des Jeux mondiaux de plage 2019
Partagez

Popularisé par les surfeurs californiens dans les années 1950, le skateboard est devenu un sport urbain comptant plus de 20 millions d’adeptes réguliers dans le monde dont 15 millions aux États-Unis. Il va faire son apparition au programme des Jeux de Tokyo 2020 en tant que sport additionnel. Deux disciplines ont été retenues : le street et le park. 12 médailles seront attribuées (hommes et femmes) avec 20 compétiteurs dans chaque catégorie.

Street et Park...

Le street se pratique dans une aire d’évolution qui reproduit l’architecture urbaine avec des plans inclinés, des marches, des rampes d’escalier, des courbes, des bancs de différentes tailles des mains courantes (handrails). « On fait deux runs de 45 secondes sur le même parcours, on prend cinq figures uniques (best tricks) et on prend les quatre meilleures notes (run ou tricks) pour établir le classement, explique Florent Balesta, directeur technique à la fédération française de roller et de skateboard. Les éléments sont notés sur 10 et le score est donc établi sur 40 points maximum. » Le « nine club » (une note de 9) est un cercle très fermé qui représente un petit événement quand il est atteint. Filles et garçons sont notés sur la même base et les meilleures filles atteignent des notes autour de 7.

Le park se pratique dans un « bowl », une aire d’évolution en forme de bol (à l’origine une piscine vidée) comprenant différentes hauteurs de courbes et de pentes. On peut utiliser les margelles, et le bord en métal tubulaire posé sur les margelles pour effectuer des figures. Il est important d’exploiter la totalité de la surface d’évolution. « Les notes prennent en compte la vitesse, l’engagement, la hauteur, la technicité des figures et la qualité des réceptions », détaille Florent Balesta.
Les riders ont trois passages (ou runs) a chaque tour de compétition et seul le meilleur compte. Il est parfois stratégique d’assurer son premier run pour prendre davantage de risques dans les deux suivants. Une chute annule quasiment le run.

Qualification olympique

La qualification olympique pour Tokyo 2020 s’effectue sur deux saisons : 2019 et 2020. On retient les deux meilleurs résultats de la saison 2019 et les cinq meilleurs de la saison 2020. Les championnats du monde 2019 et 2020 offrent les plus gros coefficients de points. Les trois premiers des championnats du monde organisés en mai 2020 (à Nanjing en Chine pour le park et à Londres pour le street) se qualifieront directement pour les Jeux. Chaque pays peut présenter trois athlètes maximum par épreuve, sachant qu’il y aura un représentant par continent au minimum.

Le Mag' des Bleus | Le journal des Bleus

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC