Patras 2019 - Aviron de plage : l'or à la pelle !

Médaille
Partagez

Jeux Méditerranéens de plage Patras 2019 - Les médaillés de l'aviron de plage

La moisson de médailles a été prolifique pour la délégation française d’aviron de plage (beach rowing sprint), cette formule spectaculaire en duels sur des parcours de 250 m aller et 250 m retour avec des sprints à pied sur la plage.

En sept épreuves, l’équipe de France a remporté pas moins de sept médailles - quatre en or, une en argent et deux en bronze -, un bilan exceptionnel pour tous ces spécialistes d’aviron de mer nullement perturbés par les conditions de vent et de courant du golfe de Corinthe.

Un duo de solistes en or

C’est l’expérimentée Jessica Berra, d’Hendaye, qui a débloqué le compteur avec une large victoire en solo, très vite imitée par le Breton de Saint Malo, Clément Thomas, victorieux de la finale masculine en solo avec 19 secondes d’avance sur le Tunisien Mohamed Mansouri. Pour lui, ce succès avait un goût de revanche après sa mésaventure de la veille en relais où il avait brisé un aviron privant l’équipe de France d’une probable médaille d’or.

« Un bateau de coeur »

En deux de couple, les deux paires françaises se sont également imposées. Le premier succès était pour la paire Edwige Alfred (40 ans) et Jennifer Cornut (17 ans). « C’est vraiment un bateau de cœur, soulignait Edwige. Je la connais depuis qu’elle a débuté l’aviron. Nous sommes des Picardes d’origine et elle nous barrait alors qu’elle n’avait pas dix ans. » Edwige, licenciée à Carteret, n’avait pas pu participer aux premiers Jeux Méditerranéens à Pescara alors qu’elle était qualifiée : « J’étais enceinte de cinq mois et le médecin m’en avait empêchée » explique en souriant celle qui est désormais maman d’une petite fille de trois ans et demi.

Un victoire au sprint

Côté masculin, la course était beaucoup plus serrée, et c’est lors du sprint sur le sable que Gaëtan Delhon, associé à Vincent Noirot, est allé chercher la médaille d'or aux dépens de l’équipe de Tunisie. A noter que les Français évoluaient sur le parcours jaune qui s’avéra plus difficile et plus long que le parcours rouge toute au long de la matinée en raison du vent et des vagues ayant fait bouger les bouées. Gaëtan, 33 ans, a été sélectionné aux Jeux de Pékin en aviron classique avant de se tourner vers l’aviron de mer au club de Monaco avec lequel il a été champion du monde en 2015. Vincent (23 ans) est lui aussi licencié à Monaco et était ravi de retrouver ses copains de club sur le podium, à la 3e place.

Un relais en bronze

Petite déception pour le quatre avec barreur masculin qui a dû s’incliner en finale pour l’or face à des Grecs très déterminés mais joli succès du quatre féminin qui s’imposa nettement pour le bronze face à l’Italie. C’est le relais qui a conclu le programme de la journée et de la discipline, avec une belle médaille de bronze obtenue avec une immense avance par Berra et Thomas en solo et les deux doubles victorieux un peu plus tôt Alfred-Cornut et Delhon-Noirot. Clément Thomas pouvait savourer sa revanche : « Hier j’ai cassé la pelle et aujourd’hui on a gagné la petite finale avec 30 secondes de mieux que les Espagnols médaillés d’or. C’est une vraie fierté d’avoir pu représenter mon pays. »

Le bilan est évidemment très positif pour l’aviron français et pour les deux entraîneurs présents à Patras : Yvonig Foucaud et Julien Housset. La France repart première Nation de la discipline, mission accomplie.

L'actu des Bleus... | Le journal des Bleus

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC