Patras - 1e journée : les femmes ouvrent le bal !

Médaille
Les médaillées du 50m monopalme en apnée de Patras 2019
Partagez

Avec trois médailles de bronze pour les nageuses avec palmes et l’argent dans le relais mixte 4x100m, les Jeux Méditerranéens de plage 2019 ont été lancés de belle manière par les Bleu.e.s dans la piscine de Pepanos, seul site couvert de cette compétition.

Maëlle, le cœur en bronze

Cliquez pour agrandir

Maëlle Lecoeur, du club de Vitrolles, a ouvert le compteur de l’équipe de France lors de l’épreuve très impressionnante du 50m monopalme en apnée qui voit les concurrentes plonger pour disparaître sous l’eau et toucher le mur d’en face 17 secondes plus tard. Championne du monde en titre, la Grecque Sofia Ktena est restée de loin la meilleure mais Maëlle prend une belle 3e place devant une autre Française Maiwenn Hamon.

« Je suis super contente de pouvoir finir sur le podium pour ma première sélection à des Jeux Méditerranéens », a déclaré Maëlle après sa course.

Cliquez pour agrandir

Un finish exceptionnel pour Loren Baron

Quelques minutes plus tard, Loren Baron a également pris la troisième place sur 200 m bipalmes grâce à un dernier 50m exceptionnel.

« Je ne suis pas une sprinteuse et c’est toujours comme ça sur 200 m, je pars lentement. Je suis particulièrement heureuse parce que j’ai eu des championnats d’Europe un peu difficiles », confiait-elle à l'arrivée.

D’origine bretonne et licenciée en Normandie, Loren s’entraîne depuis deux ans à Modène avec Luca Tonelli où elle adore la vie italienne. Déjà présente à Pescara, quatre ans plus tôt, elle n’y avait pas gagné de médaille individuelle.

Alycia, sa petite frayeur, sa médaille de bronze

Cliquez pour agrandir

Enfin, la troisième médaille de bronze a été obtenue sur 200m surface (c'est-à-dire en monopalme) par Alycia Klein qui est passée par tous les états après avoir d'abord été affichée 4e sur le tableau d’affichage. « J’avais du mal à y croire parce que j’avais terminé 4e sur le 50m pour un centième et je me disais, pas deux fois. » Rapidement informée et rassurée par ses partenaires, Alycia, membre du Spondyle Club d’Antibes - elle s’entraîne au pôle France de Rennes depuis janvier 2019 - a finalement pu relâcher la pression et savourer.

Cliquez pour agrandir

Relais mixte: un capitaine au meilleur de sa forme

Loren et Maëlle ont repris du service en fin de journée pour contribuer à la très belle médaille d’argent obtenue par le relais mixte 4x100m surface par Loren Baron, Maëlle Lecoeur, Hugo Meyer et Stanis Caron. Les filles ont bien tenu la baraque, ainsi que Stanys Caron, mais c’est le capitaine Hugo Meyer qui produit un énorme effort en remontant de la quatrième à la deuxième place avec un temps canon de 34’’9 dans le dernier relais. « Je n’avais jamais été aussi vite lancé », a-t-il d'ailleurs déclaré au terme de la course. Le relais l’a galvanisé malgré une cheville droite douloureuse qu’il devra faire opérer à la rentrée.

Beach Rowing : Berra, sereine, Thomas d'un souffle...

Sur le site d’Hera à Patras, les Français Jessica Berra et Clément Thomas ont su dompter les vagues, le vent et le courant pour se qualifier brillamment en finale du solo en beach rowing.
Ancienne championne du monde en aviron de mer, Jessica a su faire parler sa puissance et sa science de la navigation.

« Ce n’est pas de la grosse vague, c’est du gros clapot. Mais il faut vraiment parvenir à maîtriser le vent », a-t-elle expliqué après sa course victorieuse. Originaire d’Hendaye, sur la côte basque, elle n’a pas été trop impressionnée par les conditions dans le golfe de Corinthe. « Il y a la possibilité de surfer les vagues sur le retour », soulignait-elle en souriant et elle n’a finalement même pas eu à sprinter pour assurer sa victoire sur l’Italienne Alice Rossi.

En revanche, Clément Thomas a dû s’employer jusqu’au bout pour obtenir son ticket pour la finale. Après un excellent départ, le Breton de Saint-Malo a commis une erreur sur le retour et a été déporté de la ligne idéale. Il a dû s’employer lors du sprint de 50 m sur la plage où il a tout donné pour finalement terrasser son adversaire espagnol Adolfo Ferrer d’un souffle : 6 centièmes de seconde après environ trois minutes de course !

Les deux hommes couverts de sable se sont pris dans les bras comme deux lutteurs antiques. Une belle image de ce début de compétition. Jessica et Clément seront, au pire, médaillés d’argent après la finale de mardi.

L'actu des Bleus... | Le journal des Bleus

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC