A l'arc ou au pistolet, le tir médaillé à Minsk

Partagez

A Minsk, la 5e journée de compétition a vu les Bleus remporter trois nouvelles médailles, au tir et au tir à l'arc, portant le total à 15...

Sophie Dodemont, à l'expérience

La première médaille de la journée est tombée à l'Olympic Sport Complex, site du tir à l'arc, dans l'épreuve individuelle féminine d'arc à poulies. Si, dans la matinée, Audrey Adiceom avait perdu de très peu face à l'Italienne Tatiana Andreoli 5 (10,9) à 6 (10,9+) dans un huitième de finale au cordeau, Sophie Dodemont, doyenne de l'équipe de France de tir à l'arc n'a vu son parcours s'interrompre qu'en demi-finale. Confrontée à la Russe Avdeeva, championne d'Europe indoor en titre, l'archère tricolore s'est en effet inclinée sur le score de 147 à 144. Habituée des grands rendez-vous, la titulaire de l'Arc Club de Sarcelles se s'est néanmoins rapidement remobilisée pour aller chercher une belle médaille de bronze... Sans trembler. Avec 148 points sur 150, la Française n'a pas laissé d'espoir à la Turque Bostan et pu apporter sa deuxième médaille au collectif du tir à l'arc français à Minsk.

Podium partagé sur le tir au pistolet 25m vitesse olympique

Ils étaient deux en finale, ils furent deux sur le podium. Le vice-champion olympique Jean Quiquampoix et le vainqueur de la coupe du monde 2018 ont répondu présent dans l'épreuve du tir au pistolet à 25m vitesse olympique. Ils ont même frôlé le doublé or/argent, menant tous deux la finale au terme des quatre premières sessions de cinq tirs. Le Turc Varlik, qui avait acquis son quota olympique en entrant en finale, était le premier à se rassoir, rapidement suivi par le champion olympique, l'Allemand Reiss, en très petite forme sur cette finale. Après l'élimination du concurrent russe, restait une trio composé de nos deux Français et de l'Allemand Oliver Geis, qui s'était parfaitement intercalé entre eux, au gré d'une perte de précision progressive de Clément Bessaguet.

Jean Quiquampoix

L'avant-dernier tir, confirmait sa place de 3 et laissait Jean et l'Allemand en duel. La donne avait cependant changé. Si Jean avait jusqu'alors semblé intouchable, une circonstance malheureuse avait totalement modifié le classement. En effet, alors même que Jean, son bras levé, appuyait sur la gâchette de son premier tir, le volume de la musique, désormais obligatoire, ainsi que la chanson, plus "hard", déstabilisait totalement le Français qui ne plaçait que 2 balles sur 5 dans la cible. Passé en tête sur ce coup du sort, l'Allemand assurait le dernier tir et s'imposait finalement d'un point. Pour les Français, si le doublé doré s'était échappé, restait la satisfaction de monter à deux sur le podium et d'apporter les premières médailles du tir tricolore sur ces Jeux européens.

Jeux Européens de Minsk 2019 - Jour 5

L'actu des Bleus... | L'actu des Bleus

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC