Minsk 2019 : une journée olympique en or massif

Partagez

Ce 23 juin, toute la France a vibré autour des centaines de manifestations organisées pour célébrer la Journée Olympique. A Minsk, la fête du sport a également battu son plein dans le cadre des Jeux européens.

Pour les Français cependant, la fête aurait pu tourner court. Élimination de l'équipe mixte en arc classique, et perte d'une opportunité d'obtenir un quota pour Tokyo, mais aussi en arc à poulie, mauvais scenario pour les cyclistes français engagés sur la course sur route, tours préliminaires difficiles pour les tireurs, les samboïstes et des judokas amenés à rencontrer très tôt une grosse adversité, élimination de Simon Gauzy, Laura Gasnier et Stéphanie Loeuillette en tennis de table...

La fête fut cependant là et bien là. Sous les yeux de Jean-Pïerre Siutat, président de leur fédération, les basketteuses du 3x3 ont décroché leur qualification pour les quarts de finale après s'être imposées face aux Pays-Bas pour leur seconde victoire de la journée. Si la première, face aux Suissesses fut relativement facile, 7-21, la deuxième fut plus longue à se dessiner. Après un début très physique, qui amenait les deux équipes à une égalité 6-6 à la moitié du temps réglementaire, les Bleues enchainaient un 12-2 et terminaient en tête de leur groupe. En tennis de table, le double mixte Flore/Gasnier a passé son premier tour, tandis qu'Emmanuel Lebesson a remporté son troisième tour face au Danois Anders (4-1). La compétition d'athlétisme a par ailleurs démarré sérieusement pour les Bleus tandis que la paire et le groupe de gymnastique acrobatique terminaient en beauté la compétition avec des prestations bien abouties.

Le bonheur de la porte-drapeau

Surtout, les judokates françaises ont parfaitement répondu présentes, à commencer par la porte-drapeau de la délégation, Clarisse Agbegnenou. En -63kg, la titulaire du RSC Champigny a passé moins de 10 minutes sur les tatamis pour décrocher son 4e titre européen. Ippon en 2'13 sur l'Israélienne Shemesh, puis ippon en 49 secondes sur la Polonaise Talach, deux waza-ari pour boucler son combat face à la Néerlandaise Vermeer et enfin ippon en 1'42 sur la Britannique Schlesinger en finale. Carton plein expéditif pour Clarisse qui entretient parfaitement son ranking et sa légende. Objectif Tokyo !

Chapeau Margaux !

En -70kg, l'histoire aurait pu être belle pour nos deux représentantes françaises, Margaux Pinot et Marie-Eve Gahié, passées à deux prises de garde d'un podium partagé. Défaite en demi-finale après deux victoires nettes sur ippon, Marie-Eve aurait pu monter sur la troisième marche mais a vu son rêve de bronze s'effondrer a près deux waza-ari (ippon) posés par la Suédoise Bernholm. De son côté, Margaux a enchainé les combats victorieux : la Slovène Anka Pogacnik, la Britannique Gemme Howell, la Suédoise Anna Bernholm, la Polonaise Daria Pogorzelec et enfin la Néerlandaise Sanne Van Dijke sont l'une après l'autre tombées face à la Française. A 25 ans, Margaux, et après avoir échoué en finale européenne en 2017, décroche son premier titre européen.

Jeux Européens de Minsk 2019 - Jour 2

Judo | Le journal des Bleus

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC