Renaud Lavillenie : "Je me suis battu jusqu'au bout"

Interview
Partagez

Ce lundi 15 août, Renaud Lavillenie décroche en saut à la perche la médaille d'argent (5,98m) au terme d'un concours épique et d'un duel face au Brésilien Thiago Braz da Silva (6,03m).

Après un début de compétition perturbé par la pluie, puis des soucis mécaniques, le concours de la perche des Jeux Olympiques de Rio a réellement pris une dimension exceptionnelle au premier saut de Renaud Lavillénie. Ce dernier, qui avait décidé de ne commencer qu'à 5m75, alors que tous ses concurrents s'échinaient à passer des barres inférieures.

Dès son entame, Renaud marquait le coup. 5m75 au premier essai, puis, toujours au premier essai, 5m85, 5m93, et 5m98, synonyme de record olympique.

L'affaire semblait pouvoir être pliée pour le Français. Les rares concurrents restants avaient à battre largement leur record personnel pour prétendre à l'or olympique et Renaud semblait maîtriser son sujet. Et puis... et puis le champion olympique en titre a vu poindre le Brésilien Thiago Braz da Silva. soutenu par tout un stade, ce dernier faisait l'impasse à 5m98 pour attaquer directement à 6m03... une barre que Renaud ne passait pas malgré deux essais très proches. A son deuxième essai à 6m03, le Brésilien pulvérisait pour sa part son record personnel de 11cm, obligeant Renaud à tenter le tout pour le tout avec une barre à 6m08 et un seul essai pour décrocher l'or olympique.

L'objectif était trop audacieux pour le Français qui devait finalement concéder son titre olympique obtenu à Londres en 2012, sous une bien triste bronca carioca qui résonnera longtemps dans sa tête et sur les réseaux...

Interview de Renaud Lavillenie :

Renaud LAVILLENIE | Athlétisme | Le journal des Bleus

Olympic Channel (en Français !

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC