Camille Lacourt : "Il va falloir nager vite"

Interview
Partagez

Camille Lacourt, chance de médaille à Rio, nous livre ses premières impressions avant son entrée dans le bassin brésilien.

Les Jeux Olympiques, une compétition spéciale ?
Oui il y a toujours quelque chose de spécial mais pour nous ça ne change pas beaucoup. C’est un bassin de 50 avec 10 lignes, on sait comment ça va se passer. Mais c’est vrai qu’il y a une ambiance qu’on ressent. Même avec des gradins vides, on rentre et on s’imprègne un peu. C’est un moment assez particulier


Les Jeux aussi, ce qui est incroyable, c’est l’ensemble des délégations françaises qui sont là, c’est vraiment une différence avec les autres compétions ?
Oui on est avec d’autres délégations mais surtout avec d’autres délégations d’autres pays. C’est vrai que c’est un peu quelque chose d’exceptionnel. On a l’impression d’être dans une sphère d’excellence où on sait que tous les gens qu’on croise, ont la même vie que nous. Le but de rêver de vouloir faire des performances extraordinaires. C’est quelque chose de magique ?

Vous êtes une grande chance de médaille, ça vous fait quoi ?
Ça me fait grave peur… Je rigole, tant mieux, mais j’arrive sereinement, j’ai envie d’aller chercher une médaille, le titre. Après avec le sport, il y a toujours une partie qu'on ne maitrise pas. J’ai essayé de gérer le plus possible. L’état de forme est plutôt bien, on verra comment ça répond.

Qu’est-ce qu’il faut faire pour aller chercher cette médaille ?
Il va falloir nager vite.

On en a parlé pas mal après les Jeux de Londres, vous avez retrouvé cette passion, en réagissant dans les grandes compétions, vous n’avez plus à rien prouver. Vous êtes un peu plus détaché ?
Depuis Londres, c’est un peu l’état d’esprit que j’ai. J’ai connu des moments difficiles, y’a eu Londres, deux après je me blesse, je ne peux pas nager aux championnats d’Europe. Après tous ces moments difficiles, j’ai réussi à remonter sur la plus haute marche du podium. J’ai une carrière bien remplie, j’ai un palmarès plutôt sympa. Aujourd’hui, il me manque qu’une médaille que j’ai bien envie d’aller chercher. Je n’ai pas de pression négative, j’ai juste énormément d’excitation. Envie d’être présent. La préparation s’est bien passée. Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien. J’ai hâte d’y être mais aucune pression négative sur les attentes de médailles. S'il y a victoire je serais l’homme le plus heureux du monde, si il y a défaite ça sera moi qui serai le plus déçu, les autres, ça ne va pas les empêcher de dormir. C’est assez égoïste comme approche.

Teddy Riner, porte-drapeau, ça représente quoi pour vous ?

Une France qui gagne, imbattable même. C’est un beau message par les temps qui courent, je pense qu’il a amplement mérité cet honneur.

Camille LACOURT | Natation - Course | L'actu des Bleus... | Le journal des Bleus

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC