Récolte sur le ring

Médaille
Les 3 médaillés de la boxe
Partagez

A l'heure du bilan, l'équipe de France de boxe a le sourire. Tout comme la délégation tricolore d'ailleurs, les boxeurs ayant largement contribué à son total de médailles avec 2 médailles d'argent et 1 de bronze.

Estelle Mossely, Sofiane Oumiha et Tony Yoka... Voilà le trio gagnant de ces Jeux Européens. Si les autres Bleus du collectif n'ont pas démérité, parfois même avec un léger sentiment d'incompréhension à la suite du verdict des juges, les 3 cités sont parvenus à se frayer un chemin jusqu'au podium continental de leur catégorie respective.

Yoka en bronze

Le bal avait été ouvert par Tony Yoka. Champion du monde juniors et vainqueur des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2010, membre de l'équipe de France olympique aux Jeux Olympiques en 2012, boxeur charismatique à la carrure imposante, Tony s'est hissé jusqu'en demi-finale, cédant au terme d'un combat intense et équilibré face au Britannique Joe Joyce, futur vainqueur. Une finale avant l'heure et un mauvais coup du sort de le croiser à ce stade de la compétition. Une belle prestation du Français sur l'intégralité des 3 rounds, un duel équilibré sur l'ensemble du combat, mais une défaite au final, synonyme cependant de médaille de bronze.

Un métal évidemment inférieur à celui visé par le boxeur des Mureaux. Un métal qu'il appréciera plus tard, le temps de la digestion. Un métal qui, avoue-t-il sans concession, lui rappelle les progrès qu'il lui reste à faire pour atteindre les sommets de son art. Nul doute qu'à l'avenir, Tony, boxeur incontestablement pétri de talent, travailleur inconditionnel et homme ô combien amical, continuera de truster les places sur les podiums internationaux. En espérant que la marche la plus haute lui sera le plus souvent possible réservée...

Réaction de Tony Yoka


Tony Yoka - médaille de bronze boxe +91kg by franceolympique

La suite a été encore plus réjouissante pour les Bleus. Sans doute inspirés par Tony Yoka, et en même temps désireux d'aller chercher une autre couleur de métal, Estelle et Sofiane ont gravi une marche supplémentaire, accédant à la finale de leur catégorie.

Mossely bute sur Taylor

Honneur aux dames, avec Estelle Mossely d'abord, qui a fait preuve de beaucoup de détermination au fil des combats pour s'avancer vers l'ultime duel. Une opposition déjà vue puisque le chemin de l'or passait par une figure incontournable de la boxe internationale féminine, l'Irlandaise Katie Taylor, championne olympique à Londres et quintuple championne du monde, adversaire régulière ces dernières années de la Française. Retrouvailles sur le ring entre ces 2 boxeuses donc afin de se disputer l'hégémonie continentale.

Au terme de 3 rounds de très haut niveau, l'Irlandaise s'offre finalement les faveurs des juges. Estelle, combattante jusqu'aux derniers instants, n'aura pas réussi à renverser la référence. Déçue, évidemment, il lui faudra quelques jours pour réaliser qu'elle a tout de même terminé 2ème de la première édition des Jeux Européens.

Réaction d'Estelle Mossely


Estelle Mossely - médaille d'argent boxe 60kg by franceolympique

Oumiha inconsolable

La dernière grosse performance bleue est à mettre au crédit de Sofiane Oumiha. De combat en combat, le virevoltant poids léger est monté en puissance, déjouant les pièges de son tableau. La finale apparaissait comme prometteuse sur le papier face à l'Azerbaïdjan Albert Selimov. Dans une ambiance surchauffée, avec une salle intégralement acquise à la cause de son adversaire, le Français a tout tenté. Sans succès. Verdict sans appel mais dur. Sofiane s'incline. Il faut encaisser. Sur le podium, la tête est basse durant l'hymne azerbaïdjanais. Cette médaille d'argent pourtant belle, il a beaucoup de mal à la garder autour du cou. Pour l'instant en tout cas...

Réaction de Sofiane Oumiha


Sofiane Oumiha - médaille d'argent boxe 60kg by franceolympique

Tony YOKA | Sofiane OUMIHA | Estelle MOSSELY | Boxe | L'actu des Bleus... | Actualités | Actualités

Olympic Channel (en Français !

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC