Les Bleus au sommet

Médaille
©FFC
Partagez

La France termine meilleure Nation du championnat du monde piste UCI 2015 tenu sur le vélodrome national de Saint Quentin-en-Yvelines, avec un total de sept médailles (5 en or, et deux de bronze), devant l’Australie (11 dont quatre d’or) et l’Allemagne (7 dont 3 d’or).

Une victoire collective pour ouvrir le compteur des médailles

Dès la première soirée, Grégory Baugé, Kévin Sireau et Michaël D’Almeida, ont pris le titre de champions du monde de vitesse par équipes hommes.

Les Français qui sont rentrés au box avec la certitude d’obtenir l’argent, ont appris très vite le déclassement des Néo-Zélandais pour un relais passé hors zone par le deuxième relayeur. Avec cette 11e médaille d'or sur 21 édition de cette épreuve sur un championnat du monde de cyclisme sur piste, les Bleus ont encore un peu plus marqué la vitesse par équipe du sceau tricolore.

Le doublé de François Pervis

Après son triplé de l'année dernière, le Mayennais François Pervis était attendu. Et il a parfaitement répondu présent, enchaînant deux titres de champion du monde sur piste en deux jours de compétition. Il ajoute ainsi à sa collection une troisième couronne sur le kilomètre, une deuxième en keirin et porte son total de titres mondiaux à six, toutes épreuves confondues.

Du bronze pour Julien Morice

Philippe Ermenault et Francis Moreau ne sont plus les deux derniers médaillés français aux championnats du monde de poursuite individuelle. Les deux Picards, médaillés d'or et d'argent en 1998, ont trouvé leur successeur en la personne de Julien Morice, médaillé de bronze sur cette édition 2015.

La France a attendu dix-sept pour revivre un podium dans cette discipline de rouleurs ! L’attente est un peu plus faible pour l’accession en petite finale, pour la place de troisième, puisque le dernier en date était Jérôme Neuville, en 2001 à Anvers. Cela datait un peu aussi !

De l'or également en endurance

Les Français ont également brillé en endurance (Madisson 50 km). Bryan Coquard et Morgan Kneisky ont ainsi remporté une médaille d'or. Bryan Coquard, vice-champion olympique de l'omnium en 2012, inaugure ainsi son palmarès mondial chez les élites, tandis que son coéquipier garnit son palmarès d’un troisième titre mondial sur les épreuves en peloton.

Grégory Baugé s'empare de l'or

Trois ans après son dernier mondial de vitesse individuelle, Grégory Baugé a démontré qu’il n’avait rien perdu de sa superbe en battant Denis Dmitriev (Russie) en finale des championnats du monde de vitesse individuelle. Avec ce quatrième titre mondial, Grégory Baugé est désormais à trois longueurs du recordman Français en la matière, Daniel Morelon, sept succès. Surtout, il a laissé derrière lui quelques années de frustration...

Quentin Lafargue en bronze

Ancien champion du monde juniors de vitesse par équipes, individuelle et de keirin, Quentin Lafargue a passé un cap cette année lors de ce championnat du monde piste 2015.

Champion de France de vitesse cet automne sur le vélodrome national de Saint Quentin-en-Yvelines, Quentin a confirmé ses progrès au plus haut-niveau en s’imposant en huitièmes de finale face à François Pervis, le champion du monde 2014. Il sort ensuite Hersony Canelon (Venezuela) en quarts et tombe contre Grégory Baugé en demie. Appelé à disputer la finale 3 et 4 face à Jeffrey Hoogland (Pays-Bas), il se débarrasse alors en trois manches de ce dernier.


Source : FFC

Grégory BAUGE | Kévin SIREAU | Mickaël D'ALMEIDA | François PERVIS | Bryan COQUARD | Quentin LAFARGUE | Cyclisme - Piste | L'actu des Bleus... | Actualités

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC