Water-polo : épreuves

Partagez

Les joueurs de water-polo, qui n'ont pas le droit de toucher le fond ni les côtés du bassin pendant quatre périodes de sept minutes, parcourent parfois jusqu'à cinq kilomètres au cours d'un match. Ce sport exige de la part des joueurs d'être doté de la technique et de l’endurance d'un très bon nageur, d'être aussi agile qu'un footballeur pour les passes, les dribble et les tirs, et de disposer de la puissance d'un rugbyman pour arracher la balle.

Les athlètes sont en général grands avec de longs bras pour ce sport où 85 pour cent du corps est immergé. Le même pourcentage sous-marin est valable pour les agrippements, tenues, coups de pied, luttes et tirage de maillots qui rendent le jeu plus brutal.

Pour les épreuves masculines, les équipes qualifiées sont divisées en deux poules de six pour des matches éliminatoires. Les quatre premières équipes de chaque poule passent en quarts de finale, et les vainqueurs des quarts de finales sont qualifiés pour les finales.

Le water-polo féminin a constitué l'une des nouveauté des Jeux Olympiques de Sydney 2000, ajoutant une nouvelle dimension à ce sport longtemps classé parmi les plus physiques. Huit équipes se sont qualifiées pour la première apparition du water-polo féminin lors des Jeux Olympiques, contre 12 chez les hommes. Les équipes féminines s'affrontent toutes au cours de matches de poules éliminatoires, les quatre premières étant qualifiées pour les demi-finales. Les deux équipes non qualifiées se classent aux cinquième et sixième places.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC