Daniel Robin présente Londres 2012

Partagez

A Courchevel, les athlètes ont pu se projeter au cœur du Village olympique et des sites de compétition londoniens grâce à Daniel Robin, le Français double médaillé d’argent olympique à Mexico en 1968 (lutte libre et gréco-romaine) et directeur sportif de la lutte au sein du Comité d’organisation des Jeux Olympiques de Londres (LOCOG).

L’ancien lutteur, doyen des membres du LOCOG a souhaité faire passer un message aux sportifs : « On a tout fait pour que les athlètes du monde entier se sentent chez eux à Londres et qu’ils vivent leurs Jeux Olympiques d’une façon sereine, dans des endroits appropriés, aussi bien au Village que sur les sites de compétition ou d’entraînement. Pour moi, c’est l’essentiel, voir des athlètes heureux aux Jeux Olympiques ; qu’ils puissent dire : « On a vécu une magnifique expérience. On été bien accueilli, on avait des services à disposition, à proximité ». Ce sont des Jeux de proximité. Tout est là, le Village olympique, le Parc olympique, avec une concentration de la plupart des sports. Cela va amener beaucoup de monde et pour les athlètes ce sera un déplacement moindre ».

Daniel Robin, pour qui « les Jeux Olympiques sont au sport ce que la gastronomie est à la cuisine », a pour mission de « tout mettre en place » pour les compétitions de lutte. « Les trois pôles principaux sont le site de compétition en lui-même c’est-à-dire l’aire de compétition, le « back above », le site d’accueil des athlètes, des entraîneurs, les délégations la zone d’échauffement, la chambre d’appel, etc., et le site Pour cela, nous travaillons dans des normes décrites et définies par d’une part le propriétaire des Jeux Olympiques, le CIO, le propriétaire de la norme sportive, la Fédération internationale et le propriétaire de la norme administrative, le LOCOG qui est mon employeur » explique-t-il, optimiste.

En effet, outre l’absence de retard pour les infrastructures, Daniel Robin bénéficie déjà de son staff encadrant et technique et dispose d’un vivier important de candidats à être bénévole pour la lutte durant les Jeux… largement de quoi trouver les 180 bénévoles nécessaires pour assurer le bon déroulement des Jeux olympiques pour les lutteurs.

Résidant désormais à Londres, Daniel Robin n’envisage finalement pas d’établir des comparaisons : « Londres sera Londres et pas Pékin, Athènes, Sydney ou autres. On va découvrir une manière de vivre européenne, avec une culture britannique décalée, riche. Il y a quelque chose de différent à Londres. Et pour les athlètes qui viendront aux Jeux, j’espère que cela sera aussi une découverte du fair-play britannique ».

Le Mag' des Bleus

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC