Les Bleus prêts pour le Mondial

Anouck Jaubert - Photo FFME
Partagez

A une semaine des championnats du monde de difficulté et de vitesse, la ville d’Arco (ITA) accueillait ce week-end, la 5e étape de la coupe du monde de vitesse 2014. Quatre Français étaient en lice pour cette compétition, qui s’est soldée par deux médailles des plus prometteuses : une d’or pour Anouck Jaubert et une d’argent pour Bassa Mawem.

Victoire d’Anouck Jaubert

Ce week-end, Anouck Jaubert a été imperturbable, elle décroche l’or sur cette cinquième étape de coupe du monde au terme d’un parcours sans faute. Troisième à l’issue des qualifications, la leader française n’a cessé de monter en puissance jusqu’au duel final où elle pulvérise le record de France féminin, en grimpant la voie en 7s95 et laisse son adversaire, la Russe Yuliya Levochkina, sur ses talons. A tout juste 20 ans, la demoiselle occupe désormais la 2e place du classement provisoire de la coupe du monde 2014. « Anouck est bien au top niveau mondial cette saison. Avec quatre podiums en cinq compétitions et une 4e place, elle est d’une régularité sans faille » affirme Sylvain Chapelle, entraineur de l’équipe de France de vitesse.

L’argent pour Bassa Mawem

Côté messieurs, Bassa Mawem s’est enfin révélé. Avec un parcours relativement similaire à celui d’Anouck tout au long de la compétition, ce n’est que sur le duel final qu’il s’incline face au Tchèque Libor Hroza (détenteur du record du monde). Bassa décroche néanmoins sa première médaille à l’international, confirmant ses très bonnes performances du début de saison (deux 4e places et une 5e place). « A force de tourner autour du podium, Bassa est enfin récompensé, assure Sylvain Chapelle. En plus de cette médaille, il établit un nouveau record personnel (et donc de France) en 5,96. »

Enfin, Quentin Nambot, tout jeune senior, confirme sa bonne forme et ses énormes progrès de la saison. Il termine à la 8° place en se payant le luxe de sortir le quadruple champion du Monde Chinois!
« Avec le sérieux et les efforts fournis par ces athlètes à l’entrainement, les résultats ne pouvaient qu’arriver, se réjouit Sylvain Chapelle. Ces trois-là sont concentrés sur ce qu’ils ont à faire pour aller vite et appliqués sur leur performance à chaque run. C’est de bon augure pour les prochaines compétitions et la fin de saison. » A suivre, les championnats du monde de difficulté et de vitesse 2014, qui se tiendront du 8 au 14 septembre prochains à Gijon (ESP).

Source : FFME

Montagne et Escalade | L'actu des Bleus...

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC