L'envol de Yanis David

Médaille
Yanis peut savourer sa médaille d'or
Partagez

Indéniablement, l'athlétisme français est actuellement sur une dynamique de feu... Les championnats d'Europe des "grands" et l'exceptionnelle réussite zurichoise ont sans doute inspiré nos jeunes Bleus présents à Nankin pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse. Courses, sauts et lancers se succèdent dans le stade et les tricolores font régulièrement bonne figure. Alors certes, la médaille n'est pas toujours au rendez-vous, mais, globalement, les performances sont satisfaisantes, avec des records personnels qui tombent et des places d'honneur à la pelle. Ce matin, c'est à nouveau de l'or qui est tombé dans l'escarcelle des athlètes. A cause de Yanis David, la triple sauteuse, qui n'a pu résister à l'envie de s'approprier la première place du concours, en battant qui plus est sa meilleure performance. Un sacré exploit qu'elle n'est pas prête d'oublier...

Alors, ce concours ?
Le concours s'est bien passé, du début à la fin, même si j'ai eu quelques coups de pression avec les deux autres sauteuses qui finissent sur le podium, en sautant à 13 mètres. Mais j'ai su gérer cette pression.

Tu bats ta meilleure performance. Tu t'y attendais ?
Je bat mon record deux fois dans ce concours, aux deux derniers sauts. Je ne m'y attendais pas vraiment mais comme je me sentais bien, j'ai tout donné et ça a payé. J'ai été surprise de ma performance, je ne pensais pas que j'irais aussi loin. En plus j'ai vu ma planche et je pensais que j'avais mordu. Lorsque j'ai vu le drapeau blanc j'étais super contente. C'était super ! En plus on a sauté que quatre fois et il n'en restait plus que deux. Le concours est allé vite.

Qu'as-tu ressenti sur la plus haute marche du podium, avec la Marseillaise dans la stade ?
J'étais très contente. Je me suis dit que j'avais gagné, que la Marseillaise jouait pour moi. J'avais envie de profiter de ces instants.

Déjà quatre médailles pour l'athlétisme. C'est un beau groupe, une belle génération que vous avez...
On se connait depuis l'année dernière et le FOJE d'Utrecht, aux Pays-Bas. Tout se passe super, le groupe vit bien.

Il y avait beaucoup de bleu-blanc-rouge dans les tribunes ce matin pour ta finale. Cela fait chaud au cœur non ?
Oui bien sûr, même si je m'attendais à ce qu'ils viennent. Mais à les entendre crier, m'encourager, je savais qu'ils étaient derrière moi et ça me donnait du courage. Ils ont même perdu leur voix.

Comment vis-tu tes JOJ ?
C'est la première et la dernière fois que je les fais donc je profite à fond de cette expérience. Je profite comme je peux.

Quel message tu veux transmettre aux Bleus qui sont encore en course pour une médaille ?
Qu'ils profitent à fond de leur expérience et qu'ils se donnent à fond pour aller chercher la médaille. Bien sûr que ce sera difficile mais quand on donne le meilleur de soi-même, tout est possible.

Yanis-Esmeralda DAVID | Athlétisme | Actualités

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC