Bronze amer pour Enguerrand Roger

Médaille
Enguerrand Roger, sa médaille et sa mascotte
Partagez

Dans sa main, du bronze olympique. Pourtant, sur son visage, tout sauf des expressions de joie, de bonheur, d'excitation... Enguerrand Roger est au crépuscule d'une journée radieuse, où il vient de remporter la médaille de bronze en fleuret individuel. Mais le jeune fleurettiste tricolore s'était fixé l'or comme objectif. Avec en outre des circonstances de match en demi-finale suffisamment indigestes, Enguerrand est médaillé, mais mettra quelques jours à apprécier. Confessions...

Tu vas avoir du mal à digérer ta demi-finale c'est bien cela ?
Déjà, je ne vais pas dormir et repenser à ce que j'aurais peut-être dû faire lorsque je menais 14 à 8. Toucher par exemple, mettre la dernière et ne pas avoir peur de conclure. Je me voyais déjà en finale et ça n'aide pas. Dans ma tête j'y étais et une heure après la défaite je n'arrêtais pas de me dire "Enguerrand qu'est-ce que tu as fait"... J'y pensais encore à cette demi-finale perdue durant tout le début de match pour la troisième place et du coup je me prends 6-1 d'entrée...

Qu'est-ce qui t'a fait réagir à ce moment ?
C'est Jean-Loup (Boulanger), mon coach qui m'a hurlé : "Enguerrand on veut la médaille n'oublie pas !". Et là je me suis dit "ah oui c'est vrai". En partant de 6-1, je finis par l'emporter 15-11.

Tu as une médaille de bronze dans les mains. Vas-tu finir par l'apprécier ?
Oui, bientôt... Mais maintenant, tout de suite, j'aurais préféré avoir plus. Mon objectif c'était l'or. Véritablement. Je rate mes championnats du monde avec des circonstances similaires : je me vois déjà en finale lors de la demi-finale et je finis par perdre finalement. Comme ici. Il va falloir que je travaille tout ça...

C'est aussi un bon moyen d'apprendre non ?
Si bien sur, mais j'aurais préféré apprendre autre part, sur un petit circuit national par exemple, plutôt qu'aux Jeux.

As-tu ressenti une certaine pression liée à l'ampleur de l'événement ?
Ah oui, clairement. Déjà en poule je n'arrêtais pas de me répéter qu'il ne fallait pas merder. J'étais stressé à fond mais au fur et à mesure, je suis parvenu à regagner un peu en sérénité.

Tu avais un peu de famille dans les tribunes non ?
Ma mère était là. Ils sont présents quasiment sur chaque compétition. Aux championnats d'Europe, du monde ou là, aux JOJ, l'un de mes parents s'est déplacé pour me soutenir.

Cette expérience doit te donner envie d'enlever "jeunesse" à JOJ ?
Ah oui (rires) ! Ce serait bien...

C'est l'une des tes ambitions ?
Oui. Dans six ans, j'y serai !

Qu'as-tu envie de dire aux copains de la délégation qui vont entrer en compétition ?
N'oubliez pas, l'or c'est français !


Enguerrand ROGER | Escrime | Actualités

Olympic Channel (en Français !

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC