Dortomb, le plomb en bronze

Médaille
Edouard Dortomb, en bronze au tir
Partagez

Il est tout jeune. Le benjamin de la délégation en tout cas. Il est l'un des personnages les plus attachants de la délégation, nature, spontané, intrépide. A 14 ans, Édouard Dortomb débarque dans l'univers olympique au cœur d'une année 2014 où rien ne semble pouvoir lui résister. Sur de son fait, et pourtant conscient de l'enjeu et de l'envergure de l'événement, le jeune homme est allé au bout de sa conviction en allant chercher le bronze au pistolet 10m, la première médaille de ce sport aux Jeux Olympique de la Jeunesse. Il revient sur sa performance...

Tu nous en parles un peu de ta compétition de ce matin ?
J'ai fait une entrée assez posée, sans ressentir trop de stress. En commençant à tirer, la pression est montée petit à petit. Une première série vraiment dure, une deuxième atroce et après je me suis lâché. Vraiment lâché. Je savais que j'allais rentrer en finale donc je me suis posé et, du coup, j'ai vraiment bien fini. En finale, c'était grandiose. C'était une finale olympique en fait ! On entre dans la salle et on voit tout le public, l'ambiance... C'était cool ! Mais la pression était intense. J'avais le corps qui tremblait de partout. C'était énorme !

Passons un cap supplémentaire dans l'émotion, tu nous parles du podium ?
Le podium c'était un truc de "ouf" ! On avance, on suit le protocole et quand on voit les drapeaux descendre, c'est impressionnant. On représente notre pays quand même ! On se dit que c'est sa propre performance, que c'est grâce à l'entraînement, au coach... C'est la réussite tout simplement.

Tu ne quittes plus ta médaille... Tu en penses quoi ?
Elle pèse lourd. Elle est magnifique. Il n'y en a pas deux comme ça... Je suis trop content !

Tu es le benjamin de la délégation. Avec une médaille en plus, tu vas devenir la mascotte ?
Peut-être (rires)... Je peux aussi devenir le bizut !

Tu connais une progression assez impressionnante, et notamment une année 2014 d'enfer...
Je fais du tir depuis six ans, mais seulement un an que je tire à l'international. Dès ma première année cadet, j'ai beaucoup progressé et on m'a repéré en m'invitant à faire les sélections nationales, où j'ai terminé deuxième. J'ai ensuite été sélectionné pour les championnats d'Europe, où je remporte un quota pour les JOJ. A Nankin, j'y suis et j'ai fait une médaille de bronze. En septembre, je vais participer aux championnats du monde à Grenade (Espagne).

Ton petit mot d'encouragement pour les copains de l'équipe de France olympique ?
Je leur souhaite la réussite. Il n'y a pas de pression à se mettre et il faut y aller à fond. Ce sont les Jeux ! C'est grandiose. Défoncez-vous !

Edouard DORTOMB | Tir | Actualités

TV

Expérimentation

Pour les départements de l'Orne, de la Vienne et des Bouches-du-Rhône

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC