Serge Betsen : "La chair de poule"

Interview
Serge Betsen et le médaillé Edouard Dortomb
Partagez

Durant les quinze jours des Jeux Olympiques de la Jeunesse, des athlètes au palmarès impressionnant seront présents et disponibles pour transmettre leur expérience à la jeune génération. Hier, au village, Serge Betsen, l'ancien rugbyman charismatique du XV tricolore à passer du temps avec les Bleus. L'occasion pour lui d'échanger mais aussi de découvrir la délégation de l'intérieur et la vie d'un village olympique. Entretien...

Avec les basketteurs

Comment vis-tu ton expérience JOJ ?
C’est juste un plaisir de participer. Un grand merci à Tony (Estanguet) de m’avoir invité à venir découvrir cet environnement. J’ai découvert les Jeux Olympiques à Londres, en 2012, où j’ai eu l’occasion de constater un peu ce que les athlètes vivaient au quotidien. C’est vraiment génial d’avoir l’opportunité de tester les autres Nations de sa génération, ce qui se fait de mieux dans son sport et dans sa catégorie d’âge. C’est aussi une très bonne chose qu’ils puissent s’imprégner d’autres cultures, qu’ils puissent s’enrichir, pour qu’ils progressent en tant qu’athlète. J’ai rencontré le plus jeune de la délégation, Edouard (Dortomb), qui m’a expliqué qu’il a essayé beaucoup de sport avant de choisir le tir, sa passion. J’aurais aimé vivre cette expérience à leur âge. Ça me donne la chair de poule !

Aujourd’hui, le rugby à 7 est au programme olympique. Tu es d’ailleurs allé voir nos jeunes Bleus contre l’Argentine. Quel est ton avis sur cette intégration ?
Un avis très positif. En 1997, j’étais sélectionné en équipe de France de rugby à 7, à Charlety à l’époque. Pour moi, le 7 va révolutionner notre sport. Je suis allé voir et encourager l’équipe des JOJ. Ils ont été convaincants en début de match, mais l’Argentine a été bien supérieure en deuxième mi-temps. Cependant, ils ont les qualités et les moyens pour battre n’importe qui. C’était un plaisir d’aller les soutenir.

Avec les rugbymen

Je pense qu’un sport, à partir du moment où il est olympique, va engendrer de l’engouement à l’international, va rayonner, notamment dans des pays comme la Chine ou les Etats-Unis. Je pense que le 7, est un sport d’avenir et je pense qu’il va fédérer beaucoup plus de Nations : il faut moins de joueurs, moins d’expérience, du coup, moins de finance. A mon sens, cela amène une adhésion mondiale. Ce sera intéressant de faire partie de l’évolution de mon sport.

Qu’as-tu envie de souhaiter à tous nos jeunes Bleus des JOJ ?
Qu’ils prennent le plus de plaisir possible, qu’ils profitent de ces moments. Bien sûr qu’ils soient concentrés sur leur sport, mais qu’ils aillent aussi encourager les copains. Qu’ils profitent aussi de l’occasion pour découvrir le programme culturel, pour obtenir des conseils sur le dopage, sur la gestion carrière… Je pense qu’il y a beaucoup d’outils aujourd’hui pour qu’ils grandissent, qu’ils s’épanouissent, en tant qu’athlète, mais en tant qu’homme également. Qu’ils trouvent un équilibre culture, sport et plaisir.

Actualités

Olympic Channel (en Français !

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC