Un retour à l'Euro avec les honneurs

Photo FFN
Partagez

Les garçons en lutte pour la 7ème place

Pour leur retour dans le gotha du waterpolo européen après 13 ans d’absence, les Bleus ont alterné les hauts et les bas. Ciquième de leur poule à l'issue des qualifications, les Bleus ont réalisé de belles prestations, parfois mal récompensées. Défaits 5–16 par les Serbes pour leur entrée en lice, les Français ont enchainé trois nouvelles défaites dans la foulée, 12–7 face aux Hongrois, puis 11–14 face à la Croatie et enfin 13–5 face à l'Espagne. Remis à flots par une victoire 13–5 face aux Allemands, les Français se sont retrouvés dans la poule basse de la deuxième partie de championnat, celle qui détermine le classement de 7 à 12.

Pour son premier match de cette poule, la France était opposée à la Géorgie, l'équipe 6e du groupe A. Au terme des quatre périodes, les Géorgiens ont subi la domination des Français sur le score de 6-10 (2-2, 1-3, 2-3, 1-2). Cette victoire leur permettra de disputer, vendredi 25, le match pour les places de 7 à 10 face à la Roumanie. L'équipe qui vaincra sera alors invitée à jouer le match de la 7e place, samedi 26, 12 h.


Les filles, 7èmes

Successivement battues par l'Italie, l'Espagne et la Russie dans ce tournoi continental, les féminines se voyaient offrir une occasion d'ouvrir leur compteur de victoire en affrontant les Britanniques dans le cadre de la finale pour la 7ème place.
Malgré l'ouverture du score par Ciara Gibson-Byrne, ce sont bel et bien les Françaises qui faisaient la démonstration de leur talent durant la première période. D'abord grâce à Marion Tardy et Charlaine Clomes, qui utilisaient astucieusement l'arme du lobbe pour prendre à défaut la gardienne britannique Rosemary Morris, puis par l'intermédiaire de Clémence Clerc, qui concrétisait « en pointe » une phase de supériorité numérique. Nantis de deux buts d'avance à l'issue du premier quart temps (3-1), Lou Counil et ses coéquipières creusaient encore un peu plus l'écart en début de deuxième période sur un nouveau shoot de la gauchère Marion Tardy.

Championne de France cette saison avec le Lille Métropole Natation, Angela Winstanley-Smith sonnait la révolte pour l'équipe de Grande-Bretagne. Rapidement imitée par Ciara Gibson-Byrne, elle permettait à son équipe de revenir à une longueur des « Bleues » à la pause (4-3).Dès la reprise, Estelle Millot profitait cependant de l'exclusion de Chloe Wilcox pour redonner de l'air à l'équipe de France avant que Louise Guillet ne permette de porter une nouvelle fois l'écart ente les deux formations à trois buts (6-3 à la 19ème minute). Un écart qui allait s'avérer rédhibitoire pour une équipe britannique qui ne s'attendait visiblement pas à un tel l'engagement de la part des Françaises. Lou Counil parachevait le travail de toute l'équipe en stoppant un penalty de Ciara Gibson-Byrne à sept secondes du coup de sifflet final ! Septièmes pour leur retour dans le concert européen après six ans de « vaches maigres », les Tricolores ont incontestablement atteint leur objectif.

Natation - Water Polo | L'actu des Bleus... | Actualités

TV

Expérimentation

Pour les départements de l'Orne, de la Vienne et des Bouches-du-Rhône

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC