Au Final Four, le 5e set prive les Bleus de Final Six

Partagez

Après sa victoire convaincante face à la Belgique (3-0), en ouverture du Final Four de la Ligue Mondiale à Sydney. L'équipe de France a subi la loi de l’Australie (2-3), samedi, et a vu son rêve de disputer le Final Six de Florence (16-20 juillet) s'envoler.

Les Bleus n’avaient d’autre choix que de remporter le Final Four en Australie pour composter leur ticket pour le tournoi final de la Ligue Mondiale en Italie. Mais au lendemain de leur victoire inaugurale sur la Belgique (3-0), en demi-finales, les protégés de Laurent Tillie se sont laissés surprendre par le pays hôte australien (2-3), à Sydney, et ont vu leur rêve d’intégrer le tableau final au côté des toutes meilleures écuries mondiales s’envoler…

Le six de base tricolore composé de Rouzier, Le Goff, Maréchal, Tillie, Toniutti et Grebennikov a eu bien du mal à prendre ses marques face à des Australiens omniprésents en défense dans le premier set (9-13). L’intronisation de Ngapeth, Sidibé et Takaniko en milieu de manche n’y aura rien changé, les Bleus, en difficulté au service et en réception, cédant le premier acte (20-25).

Peu inspirés dans les différents secteurs de jeu jusqu’alors, les Tricolores sont revenus sur le terrain avec de meilleures intentions dans le second set (6-2, 20-13) et n’ont pas tardé à remettre les compteurs à égalité, sous l’impulsion de Mory Sidibé, intenable en bout de filet (25-22). Mais alors qu’ils menaient les débats dans le troisième set (11-9), les Bleus sont retombés dans leurs travers pour finalement offrir le set à des Australiens revigorés (22-25).

Sous pression et en proie au doute, la France a laissé son adversaire prendre ses aises dans la quatrième manche (7-10)… avant de se révolter et d’arracher le tie-break dans le sillage d’Earvin Ngapeth (25-23). Un tie-break électrique finalement tombé dans l’escarcelle des Australiens, superbement emmenés par le géant (2m12) Edgar Thomas (14-16), meilleur marqueur du match (24 points), devant Sidibé (20 pts) et Ngapeth (18 pts).

Annoncés favoris, les Bleus quitteront Sydney avec d’innombrables regrets dans les bagages. A Laurent Tillie de remobiliser sa troupe, convaincante tout au long de cette Ligue Mondiale jusqu'à ce jour, en vue des Championnats du monde qui pointent le bout de leur nez à la fin du mois d'août (30 août-21 septembre 2014).

Source : FFVB

Volley-Ball | L'actu des Bleus... | Actualités

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC