Camille Muffat raccroche

Partagez

Après des Jeux Olympiques de Londres exceptionnels (3 médailles dont le titre de championne olympique du 400m NL), de multiples médailles continentales et mondiales, l’établissement d’un record du monde, Camille Muffat a annoncé mettre un terme à sa dense carrière sportive.

Sa carrière, la Niçoise l'a lancé comme un coup de tonnerre, à l'âge de 15 ans. En 2005 en effet, Camillle remporte le 200m 4 nages du championnat de France, battant Laure Manaudou et s'octroyait par là-même occasion son record de France (2 min 15 s 30 contre 2 min 15 s 63). Dans la foulée, Camille remportait le titre européen junior à Budapest sur cette même épreuve et décrochait la médaille d'argent sur 100 m nage libre. Une championne était née.

Dès 2006, après avoir ramené quatre médailles dont une en or des championnats du monde juniors, Camille montait sur son premier podium international lors de l'Euro en petit bassin. La suite sera notamment marquée par son titre de championne du monde du 200m nage libre petit bassin en 2010, ses cinq médailles de bronze mondiales (200 m nage libre, 400 m NL, 4x200m NL) dont 4 en grand bassin, et de multiples médailles européennes, dont 4 titres en petit bassin.

C'est à Londres surtout, à l'occasion des Jeux Olympiques, que Camille Muffat va laisser son empreinte dans la natation mondiale en remportant 3 médailles : le titre du 400m NL, l'argent du 200m NL et le bronze du 4x200m NL.

Ces titres et records, son exemplarité et son sourire ont largement participé au niveau de performance actuel de la natation française. Bon vent Camille et merci pour tout !

Camille MUFFAT | Natation - Course | Le Mag' des Bleus | L'actu des Bleus... | Actualités

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC