Mathieu Goubel : "Mon objectif, c'est Rio !"

Partagez

Du 11 au 13 juillet 2014, la cité allemande de Brandebourg, à l'ouest de Berlin, accueille les championnats d'Europe de canoé-kayak en ligne. La France y sera représentée par une équipe motivée en recherche de médailles et de marques pour le championnat du monde qui se déroulera du 6 août au 10 aout à Moscou.
Rencontre avec Mathieu Goubel, champion d'Europe du C1 1000m en 2008 et C1 1500m en 2012 et vice-champion du monde du C1 1000m 2009.

Quel est ton état de forme actuel ?
La forme, franchement, bonne. On a eu des coupes du monde en début de saison. On a fait un petit break et on est prêts pour enchainer deux mois de compétition sur juillet/août, avec le championnat d'Europe, puis le championnat de France, pour finir en beauté sur les championnats du monde.

Ton objectif sur ce championnat d'Europe ?
Mon objectif c'est d'abord d'arriver à rectifier ce que j'ai fait en début de saison. Sur les deux coupes du monde, ça ne s'est pas très bien passé. Il a fallu faire des efforts pour reprendre le niveau. Je suis sur une bonne dynamique en ce moment, mais avant de parler de podium, l'idée, c'est déjà de faire de belles courses. J'envisage le podium bien sûr, mais je n'ai pas envie de m'avancer trop.

Ce championnat d'Europe, c'est avant tout une préparation pour les championnats du monde ou une compétition "à part entière" pour toi ?
On le prend quand même pour une préparation pour le Mondial. Les deux compétitions étant assez proches, il nous faut gérer le pic de forme et l'objectif de la saison, ce sur quoi on sera évalué, ce sont les championnats du monde.

A 34 ans, tu te situes comment dans ton sport ?
J'ai atteint la maturité, c'est sûr. C'est maintenant ou jamais. Je n'ai pas l'impression que l'âge a une influence sur ma façon de m'entraîner. Je n'ai pas eu à m'adapter. Je ne ressens pas le fait d'être plus vieux que les autres. Quand je vois les âges de mes concurrents, c'est sûr que cela devient vraiment jeune. Je fais partir des plus vieux sur le circuit cette année. Mais l'âge pour moi, ce n'est pas important. Si je vais sur une course, ce n'est pas que pour participer, j'ai envie de me faire plaisir et d'aller chercher des victoires.

On est quasiment à la mi-temps entre deux JO, Rio c'est dans ton programme ?
Mon objectif, c'est Rio. J'ai mis des choses en place dans ma vie aussi pour être bien à Rio. Tous les ans, je vais évaluer ma perf. aux championnats du monde mais les Jeux de Rio commencent l'année prochaine avec la recherche des quotas. Cette année a été un peu particulière parce que j'ai eu un petit garçon. Ça change la vie et ça demande de l'adaptation. C'est devenu une de mes priorités. C'est aussi une des raisons pour lesquelles le début de saison a été un peu dur : il y a eu pas mal de changement. Mais si j'ai re-signé après 2012, c'est pour Rio.

Tu sens un petit sentiment de revanche par rapport à Londres ?
Je n'ai pas de sentiment de revanche, mais j'ai la sensation de ne pas avoir été jusqu'au bout, de ne pas avoir concrétisé. J'ai eu l'impression d'être tout prêt et de ne pas avoir réussi. C'était un peu frustrant et c'est aussi aussi une des raisons qui m'ont amené à prolonger le projet jusqu'à Rio.
Après Londres, j'avais d'abord décidé d'arrêter et puis en y réfléchissant, je me suis dit que j'avais encore l'envie et suffisamment de puissance pour y arriver. Jusque là, j'ai une belle carrière et il manque ça à mon palmarès, une médaille olympique.

Un mot sur le collectif qui sera avec toi à Brandebourg ?
Il y a une bonne ambiance. Il y a eu des périodes compliquées avec les sélections en équipe de France et là on est tous tournés vers ces championnats du monde. Je pense que tout le monde est dans le même esprit que moi. Le collectif a été un peu resserré cette année dans l'objectif d'avoir des bateaux performants. Il y a eu beaucoup de médailles cette saison avec Sarah Guyot, en K2 hommes 1000m avec Etienne Hubert et Arnaud Hybois, qui est également performant sur 200m... Il y a un beau collectif, tout le monde progresse et, aux championnats d'Europe, on va pouvoir prendre la température du niveau et des résultats du travail que l'on a fourni.

Un adjectif pour te qualifier ?
Amical !

Mathieu Goubel dans Tous passionné sur L’Équipe 21


Tous Passionnés avec Mathieu Goubel par franceolympique

Mathieu GOUBEL | Arnaud HYBOIS | | Sarah GUYOT | Canoë-Kayak - Course en Ligne | Le Mag' des Bleus | Actualités | Les Bleus en route pour Rio...

TV

Expérimentation

Pour les départements de l'Orne, de la Vienne et des Bouches-du-Rhône

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC