Estelle Mossely : "Ramener l’or"

Interview
Estelle Mossely - ©FF boxe
Partagez

Du 30 mai au 8 juin 2014, ça va cogner à Bucarest (Roumanie) ! Dans le cadre des championnats d'Europe amateurs, les meilleures boxeuses du Vieux Continent vont enfiler les gants et en découdre sur le ring avec pour objectif l'or. A tout juste 22 ans, Estelle Mossely est l'un des espoirs de la boxe tricolore. La Française se rendra dans les Carpates avec de l'ambition et l'envie de se hisser au sommet de la hiérarchie continentale. Avant de conquérir le monde en novembre ?

©FF boxe

Comment te sens-tu à l’approche du championnat d’Europe ?
Je me sens prête. On est en fin de préparation, il reste seulement trois-quatre jours, donc je suis prête pour aborder la compétition. J’ai hâte de commencer.

Physiquement et psychologiquement tout est en place pour toi donc ?
Oui, physiquement et psychologiquement, c’est au point. Je commence à rentrer dedans depuis quelques temps et je suis vraiment concentrée maintenant sur cette épreuve.

©FF boxe

Et quelle est ton impression sur les autres membres de l’équipe de France ?
Je pense que toutes sont déjà entrées dedans. Certaines avouent qu’elles sont un peu stressées et que la pression monte. C’est normal à l’approche d’une grosse compétition. Mais tout le monde a envie de faire de bons résultats et a été préparé pour cela.


On veut toujours la victoire !

Tu termines en argent lors des championnats de l’Union européenne l’an passé en Hongrie. Satisfaction ou déception pour toi ?
On veut toujours la victoire ! Cependant, la médaille d’argent était l’objectif minimal que je m’étais fixé. Maintenant, si je peux faire plus lors du championnat d’Europe à venir, je prends ! On vise toujours le plus haut possible, mais c’était déjà un bon résultat compte tenu du niveau de l’adversaire en finale, l’Irlandaise Katie Taylor, championne du monde et olympique en titre. On s’approche petit à petit de ce niveau et l’objectif bien entendu est d’essayer de prendre sa place et de la battre.

Objectif clairement annoncé donc : la victoire sinon rien !
Oui. La victoire… Exactement !

©FF boxe

Quelles sont les principales Nations concurrentes sur l’échiquier européen ?
Ça varie selon les catégories. Les Nations fortes restent la Russie ou l’Ukraine. Dans ma catégorie, en 60 kg, c’est l’Irlande, avec la championne du monde et olympique. Dans d’autres catégories, l’Irlande n’est pas forcément une Nation dangereuse. Mais, globalement, on reste beaucoup sur les pays de l’est, qui ont une vraie culture de la boxe. De toute façon, il faudra se méfier de toutes les boxeuses. Tout le monde a sa place et a les mêmes objectifs. Il y aura, comme toujours, des surprises.

Quelles sont tes échéances à venir ?
Les championnats du monde en novembre, avec le même objectif : ramener une médaille d’or. J’aurais beaucoup plus de temps pour me préparer, plus de moyen aussi, comparativement à ce championnat d’Europe où j’étais en formation en parallèle. Après cela, ce sera les qualifications pour les Jeux Olympiques.

La meilleure prestation possible à chaque championnat

Rio 2016, c’est déjà dans un coin de ta tête donc ?
Oui bien sûr, c’est L’OBJECTIF ! Depuis 2012 déjà d’ailleurs. Toutes les compétitions doivent me permettre de me placer au mieux pour cette qualification. Ça passera par les championnats d’Europe puis du monde. Toutes les compétitions comptent pour décrocher la sélection, avec un système d’attribution de points. Donc l’idée sera de faire la meilleure prestation possible à chaque championnat.

©FF boxe

Tu suis des études d’ingénieur en parallèle. Tu arrives à tout caser dans ton emploi du temps ?
Oui, j’y arrive (rires) ! Il y a des périodes plus compliquées que d’autres, comme en ce moment par exemple, où l’on est sur deux échéances : la fin de l’année et les examens qui vont avec, suivie par les championnats d’Europe. Il y a des périodes plus chargées donc, où il faut être bien organisée. Mais en général, je m’en sors pas mal et je devrais cette année parvenir à valider mon année.

Pourquoi ingénieur alors ? Avec quelles perspectives ?
Ingénieur informatique exactement. Derrière, j’aimerais poursuivre sur un Master spécialisé en entrepreneuriat, dans le commerce. Donc une année supplémentaire d’études, pour, sans doute, ouvrir mon entreprise dans le domaine de l’informatique. Je ne sais pas encore exactement quoi, même si je commence à avoir des idées, mais ce sera dans ce domaine en tout cas.

©FF boxe

Comment es-tu arrivée à la pratique de la boxe ?
Sans raison particulière en fait. J’avais envie de pratiquer un sport de combat, sans être trop attirée par le judo ou le karaté, par les arts martiaux plus généralement. La boxe, c’est un sport que j’avais vu assez souvent à la télévision et j’ai eu envie de tester. En essayant, j’ai très vite accroché. C’est le premier sport qui m’ouvrait les portes vers les compétitions également, un aspect pour lequel j’ai eu un vrai engouement. La boxe, un peu par hasard du coup…

Que peut-on te souhaiter pour la suite, sur le ring ou en dehors d’ailleurs ?
Les meilleurs résultats au niveau de mon sport. Un podium au championnat d’Europe et poursuivre avec l’or aux Mondiaux. Pour les études, de valider ma quatrième année. C’est dans les deux-trois semaines qui viennent que tout se joue.

Boxe | Le Mag' des Bleus | Actualités

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC