Joakim Noah, défenseur NBA de l'année

Photo DPPI - Mark Halmas
Partagez

Le pivot français des Chicago Bulls, Joakim Noah, a reçu, lundi 21 avril au soir, la prestigieuse récompense individuelle de défenseur de l'année (Defensive player of the year en version originale). Il est le premier Français à être honoré de cette distinction individuelle.

A Chicago, seul Michaël Jordan avait précédemment décroché ce titre. C’était en 1988. Pour les Français, il s’agit de la 3ème mise à l’honneur, après le titre de MVP de la Finale 2007 pour Tony Parker et celui de Joueur ayant le plus progressé de l’année (Most improved player) pour Boris Diaw en 2006.

Cette distinction vient récompenser une saison exceptionnelle pour « Jooks » qui a littéralement porté l’équipe des Bulls après la nouvelle blessure de Derrick Rose et le départ de Luol Deng. Déployant une large palette dans le jeu, Joakim a sorti du doute l’équipe des Bulls, réalisant des prestations remarquées, en particulier depuis le début de l’année 2014. Au total cette année, Joakim Noah aura ainsi réalisé pas moins de 4 triple-doubles (trois lignes de statistiques à plus de 10 unités).

Ses statistiques cette saison : 12,6 points (à 47,5% de réussite), 11,3 rebonds, 5,4 passes décisives, 1,5 contres et 1,2 interceptions de moyenne. S’il n’est pas leader d’une de ces lignes de statistiques, Joakim est le 6ème meilleur rebondeur de la NBA, le 12ème contreur, le 25ème passeur ! Mais son impact sur le jeu n’est pas seulement statistique. Sa hargne, sa capacité à mobiliser ses troupes.

Pour Gar Forman, General Manager des Bulls : « Joakim fait beaucoup pour notre équipe, et il a prouvé qu'il était un compétiteur redoutable, un leader et un coéquipier. Mais ce qu'est vraiment Joakim, c'est un vainqueur. Il sera le premier à dire que c'est un trophée d'équipe, mais il est le cœur de notre défense ».

Engagé en playoff, et malgré une défaite d’entrée de jeu face à Washington, Joakim peut encore prétendre à d’autres récompenses, collectives, mais aussi individuelles, comme la sélection au sein de l’une des deux équipes idéales de la NBA pour la saison.

Source : FFBB

Basket-Ball

Olympic Channel (en Français !

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC