Un beau défi pour Gévrise Emane

Interview
Partagez

Après une semaine de repos, Gévrise Emane, médaillée olympique à Londres, double championne du monde, quadruple championne d'Europe, est repartie de plus belle avec l'ambition d'un cinquième titre européen.

Après avoir inscrit ton nom au palmarès des 63kg, tu veux le faire sur celui des 70kg ?
Oui, effectivement. J'ai été sélectionnée sur ces championnats. L'objectif c'est bien évidemment de gagner. Ça ne va pas être évident et je le sais,, c'est un beau défi à relever

Après plus de 10 ans au plus haut-niveau, tu ne ressens pas encore de lassitude de ton sport ?
Au quotidien, on a tout fait en début de saison pour qu'il n y ait pas justement ce sentiment de lassitude. On a fonctionné autrement, au niveau des entraînements notamment. Il y a des choses que l'on ne peut pas occulter, ça fait partie du haut niveau. Mais on essayé de m'entrainer plus sur de la qualité, de m'entrainer différemment et ça fonctionne assez bien.

Tu fais partie des cadres de l'équipe désormais, tu le vis comment ?
Effectivement, je fais partie des cadres. Oui, je le ressens, depuis un moment même. L'an dernier il y avait encore Lucie [Décosse]. Maintenant qu'elle a arrêté, je suis un peu la maman du groupe. Mais je me sens bien, je ne me sens pas vieille...

Lucie te manque au sein du groupe France ?
On arrive à se voir, elle est très sollicitée, mais on arrive à se capter, même par texto. Sportivement, je ne me suis pas posée la question. Sans doute qu'à certain moments ça manque, mais plus sur des stages ou en équipe. La compétition individuelle, c'est différent on est concentrées, chacun de son côté, cloisonné. La compète, c'est d'abord individuel. Et puis Lucie était très dans son coin, renfermée avant les compétitions. Et moi je suis un peu pareil au niveau des compétitions, quand il y a un objectif, je suis concentrée dessus.

Quels sont les objectifs pour toi cette année ?
Les championnats d'Europe sont déjà un très beau défi que j'ai vraiment envie de relever. Une cinquième couronne européenne, je pense que ce n'est pas rien. Après, je fonctionne par étapes. Si les championnats d'Europe se passent bien, je serai potentiellement sélectionnable pour les Monde. Donc d'abord les Europe et ensuite...

Et pour Rio ?
Rio, je n'y pense pas trop. Je fonctionne saison par saison.

Gévrise EMANE | Judo

Soutiens ton Club !

Incontournable

TV - Sport en France

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC