Eloyse Lesu... OR !

Médaille
Eloyse Lesueur
Partagez

Grâce à un concours quasi-parfait et maîtrisé de bout en bout, Eloyse Lesueur est devenue championne du monde en salle de la longueur avec un saut à 6,85m. Elle succède ainsi à Eunice Barber, sacrée en plein air à Paris en 2003.

Fébrile, Eloyse Lesueur attend, les larmes au bord des yeux. Debout sur la piste bleue de Sopot (Pologne), son coach Renaud Longuèvre à quelques mètres d’elle, la Dionysienne regarde anxieusement la Britannique Katarina Johnson-Thompson s’élancer pour son dernier essai. KJT retombe suffisamment loin pour prolonger encore un peu l’attente. Si elle réalise 6,85 ou plus, c’est elle qui l’emporte. Sinon… L’écran de résultats s’allume : 6,62. La Française comprend soudain : elle est championne du monde !

De passage en zone mixte après son exploit, elle avait « encore du mal à réaliser. J’attends de chanter la Marseillaise maintenant ! » Au moment de raconter son concours, elle se permettait même de regretter, du bout des lèvres « de ne pas avoir sorti un saut encore plus gros. Mais avec 6,85m, je savais que j’avais au moins assuré la boîte. Au moment d’attendre lors du dernier saut de l’Anglaise, j’aurais eu du mal à me satisfaire de la 2ème place ».

La clef de la victoire ? « Les conseils de Robert Emmiyan et de Renaud Longuèvre, qui ne font qu’un quand il s’agit d’apporter un regard technique. Encore la semaine dernière, lors de ma dernière séance technique, ils m’ont encore fait ressentir un truc nouveau au niveau de l’engagement du bassin sur l’appui » confessait la sauteuse dionysienne. Et d’avoir « une pensée chaleureuse pour Alain Tronqual, avec qui j’avais fait beaucoup de stages et qui nous a quittés cette semaine ».

Avant d’entrer en scène, Eloyse Lesueur, un brin superstitieuse, avait demandé à Renaud Lavillenie, présent en tribunes à Sopot, de toucher son dossard pour lui porter chance. Même blessé, la vista du champion olympique de la perche fonctionne encore à plein.

Avec une entrée en matière soignée, mesurée à 6,72m, Eloyse a vu la Britannique lui ravir la tête en signant un nouveau record personnel à 6,81m. « A ce moment-là, je me suis dit que c'était à moi de jouer », souriait la Française. La réponse ne se fit pas attendre, puisqu'au 4ème essai, elle reprenait la tête du concours, grâce à un saut à 6,85m. Plus rien n'allait bouger.

Longtemps considérée comme prometteuse si elle arrivait à gagner en régularité, Lesueur a définitivement glané ses galons de leader lors de son titre européen en 2012. La voilà désormais sur le toit du monde. « Je voulais montrer que les titres européens, c’est bien, mais que je pouvais aussi être là au niveau mondial. C’est un titre en salle, mais c’est un titre ! », se réjouissait Eloyse.

Pas de quoi la rassasier pour autant, puisqu’elle se tournait immédiatement vers la suite. « J’aimerais aussi confirmer dès cet été et dans les années à venir ! ».

Dans l’immédiat, savourer l’exploit devrait occuper pleinement son emploi du temps des prochains jours…

Source : Site de la FF athlétisme

Eloyse LESUEUR | Athlétisme

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC