Pervis marque l'histoire

Médaille
François Pervis - ©FF cyclisme
Partagez

Après ses titres en keirin, jeudi 27 février 2014, et sur le kilomètre, vendredi, François Pervis a ponctué les championnats du monde de Cali (Colombie) par un 3ème sacre, celui de la vitesse individuelle, réussissant ainsi son pari et marquant de son empreinte l'histoire de sa discipline. C'est la première fois qu'un sprinteur décroche 3 médailles d'or individuelles au cours d'un Mondial... Une véritable sensation !

Après avoir enfin conjuré le sort et atteint le reconnaissance mondiale qu'il espérait lors de la précédente édition, l'an passé, à Minsk (Ukraine), avec une médaille sur la vitesse par équipe, le titre au kilomètre et du bronze en vitesse individuelle, le Français en voulait encore plus à Cali...

Cette année, le pari était encore plus fou, et comme à chaque fois qu'il tente quelque chose d'invraisemblable, il annonce la couleur. Cela a été le cas pour les 2 records d'Aguascalientes (Mexique) sur le 200 mètres lancés et le kilomètre. A nouveau sur ce Mondial colombien avec l'idée d'aller chercher les 3 titres en sprint individuel.

Du jamais vu, un parcours de titan a priori, mais qui ne semblait pas faire peur au Mayennais. Quand il est sevré, l'être humain a toujours tendance à avoir un appétit sans limite ou presque. Il en va de même pour le sportif... Affamé, François Pervis est allé chercher à Cali des victoires de très belle facture, écrivant une nouvelle page de l'histoire de son sport, tout simplement.

Boudat, jeune prodige

Thomas Boudat - ©FF cyclisme

Outre le triplé de Pervis, le clan bleu rentre d'Amérique du Sud avec d'autres podiums, dont un autre titre de champion du monde en omnium pour le jeune prodige Thomas Boudat et le bronze en vitesse par équipe.

Troisième du kilomètre, dernière épreuve de l’omnium, dans le temps de 1'03''396, Thomas Boudat a donc remporté en Colombie, le titre de champion du monde de la discipline avec un total de 26 points sur les 6 courses qu’il a disputées. Il s’impose devant le Néerlandais Veldt (28 pts), et le Russe Manakov (32 pts).

Il devient le premier Français sacré champion du monde de scratch élites. Avant lui, Bryan Coquard avait conquis 2 titres dans les rangs juniors et la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de Londres.

Par ailleurs, l’équipe de France de vitesse par équipes a, comme l’an passé, terminé 3ème de la vitesse par équipe. Dans cette épreuve où les Nations se tiennent dans un mouchoir de poche, le moindre détail peut faire la différence...

A ce petit jeu, les Tricolores ont donc conservé leur place dans le gratin mondial grâce au trio Grégory Baugé, Kévin Sireau et Michaël D’Almeida, un collectif qui n’avait plus été recomposé depuis les Jeux de 2012.

Les Bleus (43''285) ont battu les Russes (43''309), grâce notamment à un dernier tour de folie de Michaël d’Almeida. Championne du monde en titre, l’équipe d’Allemagne doit se contenter de la 2ème place derrière les Néo-Zélandais.

Source : Site de la FF cyclisme

François PERVIS | Cyclisme - Piste

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC