Coline saute sur le podium

Médaille
Source : SOCOG
Partagez

On attendait les Japonaises, il n'y aura pas de Nippones sur la boite. On espérait Coline Mattel. La jeune sauteuse des Contamines-Montjoie a répondu présente. Avec un début de saison difficile, Coline aurait pu douter, et faire douter Il n'en fut rien. Vice-championne du monde junior quelques jours avant Sotchi, Coline montait en puissance vers son objectif olympique. Il en fut de même sur place, à Sotchi : 9è, 10è, 8è puis 3è au dernier entrainement et 4è à la manche d’essai précédant le concours, Coline avançait peu à peu, trouvant ses marques et posant son style pour confirmer son statut lors du premier concours de saut à ski féminin de l'histoire des Jeux. Elle déroche finalement le bronze, la première médaille olympique française en saut à ski.

Débuté par un très beau saut de Léa Lemare, qui, avec 93m et 107.9 points se réservait une qualification en finale, le concours de saut voyait ensuite Julia Clair (95,5m et 113.8) réaliser un saut en-dessous de ses capacités mais suffisant pour la placer dans le cut. Après la pause technique, les meilleures s'élançaient et Coline parmi elles. Avec 99.5m et une très belle technique qui lui valait un 56.0 des juges, Coline décrochait un 125.7 prometteur. Derrière, sa devancière des championnats du monde junior, la favorite Takanashi ne parvenait à faire mieux que 124.1 malgré un saut à 100m et se plaçait en troisième position. Seule l'Allemande Vogt parvenait en effet à devancer Coline avec un saut énorme à 103m pour un total de 126.8 points.

Sur le dernier saut, Léa confirmait, sautant à la même distance et obtenant, au bénéfice d'une meilleure note des juges, la 16ème place de ce round (110.2), pour une 20ème place finale. Julia voyait sa distance parcourue se réduire (91,5m) et n'obtenait pas mieux que 104.5 points. elle termine finalement tout juste devant Léa, à la 19ème place.

Pour les Bleues, restaient donc à attendre le saut de Coline et de ses principales concurrentes. Cinquième à l'issue du premier saut, l'Autrichienne Irashko-Stolz frappait un énorme coup avec un saut à 104.5m qui lui valait un 126 bien pesant qui, cumulé avec sa première note donnait 246.2. Derrière, la Japonaise ne parvenait pas à faire mieux que 118.9 (243 au cumul) puis Coline s'envolait. Partie avec un peu moins de stabilité, elle parvenait à parcourir 97,5m et, surtout, obtenait comme au premier saut la meilleure note des juges avec 55.0 pour un score de 119.5 et un total de 245.2. Le podium était assuré ! Restait à déterminé la couleur de la médaille. Avec un saut à 97.5m et un total de 120.6 (247.4 au cumulé), l'Allemande sonnait le glas des espoirs d'argent et décrochait le titre olympique. Coline Mattel n'en était pas moins la plus heureuse des Françaises : elle venait de décrocher sa médaille olympique, le bronze, devant le monde entier et devant sa maman présente dans le stade...


Coline MATTEL | Léa LEMARE | Julia CLAIR | Saut à Ski

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC