Martin Fourcade : « Il reste 5 courses... »

Partagez

Il était attendu. Avec le Norvégien Svenden, il s'agissait même d'un duel annoncé pour le moins depuis un an, depuis les derniers championnats du monde. Finalement, ni l'un, ni l'autre ne montent sur le podium de la première course du biathlon, le 10km sprint, surclassés par une légende, Ole Einar Bjoerndalen, la référence historique du biathlon.

A 40 ans, l'homme aux 25 globes de cristal et aux 39 podiums mondiaux dont 19 titres, a rappelé à tous qu'une légende ne mourrait jamais en rajoutant un 7ème titre olympique à son compteur, par ailleurs riche de 4 médaille d'argent et d'une de bronze.

A ce rythme, il sera sans doute, seul, l'homme le plus médaillé de l'histoire des Jeux olympiques d'hiver, un honneur qu'il partage aujourd'hui avec son compatriote Bjorn Daehlie.

Simon Desthieu avait pourtant montré la voie. Parti 3ème, il établissait le temps de référence des 20 premiers sur les skis et enchainait avec un sans-faute au tir couché. Pénalisé à deux reprise au tir debout, et dans le dur par la suite, il termine à la 46e place. Parti un quart d'heure après lui, Martin Fourcade semblait totalement à l'aise sur ses skis. Son temps final sur les segments de course sera d'ailleurs équivalent à celui de Bjoerndalen.

Sa première séquence de tir fut toute fois fatale, avec non seulement un échec, tout comme le Norvégien au tir debout, mais un temps d'arrêt finalement trop important. Impeccable par la suite, il termine à la 6ème place. Derrière, lui, Jean-Guillaume Béatrix termine 14ème avec un 9/10 au tir et Simon Fourcade 36ème (8/10).

Martin FOURCADE | Raphaël POIREE | Biathlon

TV

Expérimentation

Pour les départements de l'Orne, de la Vienne et des Bouches-du-Rhône

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC