2 minutes chrono avec... Jason Lamy-Chappuis

Exclusif
Partagez

Comment te sens-tu à 10 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi ?
Je ressens beaucoup d’excitation, parce que ça arrive vite. Ça s’approche et ce sont 4 années de travail qui vont se jouer sur deux semaines. C’est important. Là, nous sommes dans les derniers préparatifs. Nous peaufinons nos réglages sur le tremplin de Courchevel, pour se préparer au mieux avant le départ qui aura lieu le 6 février pour nous.

D’un point de vue sportif, les résultats en Coupe du monde sont un peu moins en-deçà en ce moment. Je ne suis pas loin, mais il manque encore un petit truc. Il reste quelques petits réglages à effectuer, mais je suis plutôt confiant, aussi parce que j’ai tout de même gagné deux fois cette saison.
Au niveau de l’équipe, nous sommes tous plutôt bien en ski de fond, mais, un peu à mon image, il nous manque 2/3m en saut. Nous sommes tous un peu dans le même état d’esprit. Un peu excités parce que cela va bientôt commencer. Encore quelques ajustements et nous serons prêts.

As-tu répété ton pas de défilé pour la cérémonie d’ouverture ?
En fait non, je n’ai pas trop visualisé le défilé. J’ai un peu imaginé la cérémonie d’ouverture mais je pense que je serai briefé juste avant sur la manière d’avancer, mon allure. Je pense que si je reste naturel tout passera très bien. Je n'ai pas la prétention d'être mannequin non plus. L’important ce sera aussi de griller le moins d’énergie possible.

Je n’ai pas d’appréhension. J’ai envie de profiter de ce moment à fond, d’autant qu’il s’agira de ma première cérémonie d’ouverture, n’ayant pas pu être présent à Vancouver. Les images de ces quelques minutes dureront longtemps, il faut qu’elles soient belles.

Ton statut de porte-drapeau a-t’il changé quelque chose dans ton approche des Jeux Olympiques par rapport à Vancouver et dans la manière dont ton entourage les abordent ?
A Vancouver, il y avait plus d’insouciance, c’est sûr. J’étais plutôt outsider en plus. Là, je sens que l’attente de la part des gens est beaucoup plus forte. C’est un peu plus compliqué mais je sais aussi comment gérer un grand événement. Cela fait partie de notre quotidien de sportif.

Jason LAMY-CHAPPUIS | Combiné nordique

Soutiens ton Club !

TV - Sport en France

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC