Volley Euro2013 : La bonne étoile de Jonas

Interview
Jonas Aguenier
Partagez

Né le 28 avril 1992, capé à 4 reprises, Jonas Aguenier est le benjamin de la sélection tricolore pour les championnats d’Europe de volley-ball, qui se tiendront au Danemark et en Pologne, du 20 au 29 septembre 2013. Testé cet été puis retenu par Laurent Tillie, coach de l’équipe de France, Jonas fait désormais partie d’un groupe de 14 particulièrement motivé après une fin de Ligue mondiale de haut vol : 5 succès sur 6 matchs, dont une victoire sur les n°1 mondiaux brésiliens, à Sao Paulo. Evoluant à Nantes au poste exigeant de central, Jonas, du haut de ses 2,00m, partage l’ambition olympique de la Fédération et sait qu’il a 3 ans pour faire son trou… Entretien.

Comment s’est passée ton intégration au sein du groupe ?
Excellente. Je ne pouvais rêver mieux. Tout le monde m’a accueilli à bras grands ouverts. Je ne m’y attendais pas. Quand Laurent m’a appelé, j’ai pensé qu’intégrer le groupe en cours de saison internationale, n’était pas l’idéal, mais au final, cela s’est très bien passé et j’ai trouvé de suite ma place dans le groupe.

Et sur le terrain ?
Au début, je tâtonnais un peu. Je ne voulais pas arriver avec mes gros sabots. Ce n’est pas trop mon caractère. Désormais, je suis bien, je peux jouer comme j’aime, c’est parfait. Je sais que je suis remplaçant, on part à 14. Je serai peut-être dans les deux qui seront dans les tribunes, mais si Laurent a besoin de moi, à n’importe quel moment, je sais que serais prêt, je me prépare depuis bientôt deux mois pour cela.

Selon toi, qu’est-ce qui a convaincu Laurent Tillie de te sélectionner ?
Nous en avons parlé et ma saison avec l’équipe de France A’ a été déterminante. Depuis avril, il a beaucoup échangé avec Marc Francastel, l’entraîneur des A’. J’ai fait une bonne compétition aux Jeux Méditerranéens et il a souhaité m’essayer. Finalement, je l’ai satisfait pendant le stage, il a été convaincu et a décidé de me garder dans le groupe des 14.

Comment vois-tu ces premiers pas en équipe nationale senior ?
Je suis avant tout là pour découvrir. Je pense qu’il faut prendre le temps, ne pas gravir les marches trop vite. Je mentirai cependant si je disais que je n’ai pas envie de rentrer sur le terrain pour jouer un peu et montrer ce que je sais faire.

De ton regard neuf, comment évalues-tu les forces et faiblesses des Bleus ?
Je pense que notre point fort, c’est le collectif, vraiment. Il y a peut-être une ou deux individualités qui apportent plus au groupe, mais on œuvre tous ensemble. Ça se voit même à l’entrainement, tout le monde travaille pour les autres. La défense est une autre de nos qualités et peut-être que nous sommes également un peu plus techniques. Après, notre point faible, et ce depuis toujours, c’est notre gabarit, notre physique. Quand on voit les Russes, nous sommes moins grands, moins musclés...

TV

Expérimentation

Pour les départements de l'Orne, de la Vienne et des Bouches-du-Rhône

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC