Enzo Angles : « Je serai prêt »

Interview
Enzo Angles - Photo FFTT
Partagez

Enzo Angles, champion d’Europe junior en juillet dernier, sera le benjamin de l’équipe de France masculine de tennis de table pour ce championnat d’Europe senior ; une première participation pour le jeune gaucher, né en mai 1995 et classé 208ème joueur mondial. Impressions.

Comment te sens-tu ?
Je me sens très bien, on a fait une bonne préparation. J’ai passé le bac (informatique) cet été, ce qui a un peu pris le pas sur le tennis de table, c’est normal. Du coup, je ne me suis presque pas entraîné pendant une bonne période. J’ai ensuite beaucoup travaillé sur le physique en août, comme prévu. Et cela fait trois semaines que j’ai effectué ma véritable reprise. Tout se passe bien, je serai prêt pour cet Euro.

Champion d’Europe junior, tu ne participeras qu’aux individuels sur cet Euro senior, tu sens un statut particulier, tu es protégé pour mieux te laisser grandir ?
On me fait grandir, c’est sûr, mais je ne pense pas qu’il y ait un statut particulier. J’ai eu un titre de champion d’Europe, c’est bien, mais ce n’est qu’en junior. Maintenant, il faut que je me serve de cette expérience et que j’engrange de la confiance. Il faut que je continue sur cette voie et tout roulera au mieux.

Côtoyer les plus expérimentés de cette jeune génération, d’Adrien Mattenet à Simon Gauzy, a un réel impact sur ton niveau de jeu ?
C'est bénéfique pour chacun de nous, puisque nous avons tous nos points forts et nos faiblesses. On apprend tous les jours en nous regardant. Comme Simon évolue en Allemagne désormais (à Ochsenhausen), on se dit, à chaque fois qu’il revient, qu’il a encore un peu plus progressé. Du coup, on le regarde peut-être un peu plus. Il progresse, forcément, comme nous, mais peut-être un peu plus vite en ce moment. Ce sont des périodes. Ce qui est sûr c’est que l’on apprend de chacun de nous.

Le meilleur et le pire d’Enzo Angles ?
Mon meilleur, c’est mon intelligence de jeu, je pense. Mon moins bon, c’est quand je me laisse un peu aller. C’est de plus en plus rare, mais c’est ma faiblesse.

Tu as des appréhensions au moment de débuter un match ?
J’ai parfois des craintes de ne pas être à la hauteur, mais souvent ces craintes me font augmenter mon niveau d’exigence. Du coup, cela m’arrive rarement de passer vraiment à côté d’une compétition ou d’un match

TV

Expérimentation

Pour les départements de l'Orne, de la Vienne et des Bouches-du-Rhône

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC