Dans les yeux de Nathalie E09
"Carte postale..."

Partagez

La période de préparation de la saison olympique touche à sa fin… il est temps de reprendre la plume !






Mon amie Héloïse et moi, devant le studio Harmonic

Sitôt la saison finie, en mars, Fabian et moi avons débuté les vacances de façon un peu particulière : pas de glace, mais beaucoup de danse au sol, notamment dans le prestigieux « Studio Harmonic », ainsi que des cours de Yoga Bikram, le tout à Paris, histoire de conjuguer travail et plaisir.

Nous avons ainsi pu profiter de notre famille et de nos amis que l’on voit rarement durant la saison étant donné que nous sommes expatriés depuis 5 ans, en Russie puis aux Etats-Unis. Il s’agissait pour nous d’en profiter pour nous « aérer la tête », ouvrir notre esprit et travailler notre style afin d’être prêts pour les fameux montages de programmes.

Savoir aimer la rose...

aurie, Fabian, moi et Julien

C’est fin avril, sur la glace de Paris Bercy, que nous avons élaboré les deux programmes qui nous suivrons tout au long de la saison jusqu’aux Jeux Olympiques de Sotchi, en février 2014.

Dans un premier temps, Laurie May Ayivigan a chorégraphié notre short dance. Le thème imposé par la fédération international est le quick-step, une danse très rapide, pétillante, où s’enchainent sauts et jetés. Nous avons pris le parti du cabaret mêlant fox-trot, quick-step et charleston sur le thème général de « Bob Fosse », célèbre chorégraphe de jazz et metteur en scène.
Puis, Julien Cottereau a pris le relais pour travailler sur la Free Dance « Le Petit Prince et Sa Rose »… je prendrai prochainement le temps de raconter l’histoire de ce programme et sa réalisation. Je suis intarissable sur le sujet…

« Call me Cap’tain ! »

C’est ensuite l’esprit libre que nous sommes réellement partis en vacances, Fabian s’envolant pour le Mexique et moi dans les Caraïbes pour une petite escapade sur un voilier… j’ai des amis plein de bonnes idées et de bons plans !

Changement de cap !

Le retour fut plutôt mouvementé. Nous avons d’abord reçu la visite du président de la Fédération française des sports de glace, Monsieur Didier Gailhaguet, venu à Detroit évaluer nos conditions d’entraînements et s’assurer que nous bénéficions de conditions optimales pour préparer au mieux les Jeux.

Dans la foulée, nous avons changé d’entraîneur. Il s’avère qu’Igor Shpilband, qui avait mené les couples Tessa Virtue/Scott Moir et Meryl Davis/Charlie White aux médailles d’or et d’argent des Jeux Olympiques de Vancouver 2010, a monté son école à 45 min de route de là où nous avions posé nos valises il y a deux ans.
Il faut dire que trois des meilleures écoles au monde de danse sur glace sont implantées dans la région de Detroit. Avec Moscou, c’est « the-place-to-be » pour évoluer avec les meilleurs. Malgré les deux belles années à bénéficier des conseils et de l’expertise d’Angelika Krylova et Pasquale Camerlengo, nous avons donc finalement pris la décision de rejoindre Igor.

Lors de notre premier meeting avec Igor, sa personnalité, son professionnalisme nous ont tout de suite plus. Très organisé, il sait où aller et comment s’y rendre. Nous le connaissions de vue et de réputation ; cette fois, nous avons découvert un vrai stratège de la discipline. Nous avons pris le temps de tout passer en revue : les objectifs, les conditions d’entraînements, les programmes, nos intervenants, le planning des compétitions… et même notre lieu d’habitation. Il a ainsi été décidé que l’on déménagerait en juin pour ne pas se fatiguer inutilement dans les transports.

Dès le lendemain de ce premier point, Fabian et moi commencions les entrainements sur la glace de la Novi Arena. Après deux semaines test, nous étions ravis. Nous avions eu le temps de revoir le tracé des programmes, de modifier la plupart des éléments techniques, en particulier les séries de pas, pour lesquelles Igor est reconnu comme étant le meilleur…
Partis pour faire un « best of » de nos savoir-faire, nous proposerons finalement un certain nombre de nouveautés, ce qui nous donne un second souffle, une motivation supplémentaire et l’envie renouvelée de progresser. Je crois que c’est ce qui nous a d’emblée séduit dans ce nouveau centre d’entraînement : nous avons vite pris la mesure de ce qui était mis à notre disposition et donc de la marge de progression qui s’ouvrait à nous.

Avec Fabian, Aliona, Robien et leur coach Ingo

Sur ce, nous nous sommes envolés pour l’Asie où deux tournées de galas nous attendaient : une semaine au Japon pour « Art On Ice » et deux semaines à Taipei et en Chine pour « Artistry On Ice ».

Nos partenaires de jeu ?
Stéphane Lambiel, Tatiana Volosozhar/Maxim Trankov, Aliona Savchenko/Robin Szolkowy, Patrick Chan, Shizuka Arakawa, Joannie Rochette et Johnny Weir…

Stéphane Lambiel et moi

Les galas sont importants dans notre carrière. Ils nous permettent de tenter des nouvelles choses, de garder un lien avec le public, de nous amuser, de construire des amitiés avec d’autres patineurs, d’échanger des idées sur notre sport, etc… C’est super enrichissant en fait et puis les rentrées financières sont essentielles pour nous aider à préparer notre saison.

La passion avant tout...

De retour aux USA, nous avons pris possession de nos nouveaux logements, à 2 minutes en voiture de la patinoire et de la salle de sport. La routine s’est donc mise en place fin juin : 4h de glace, 2h de sol, 5 jours par semaine. L’école est très structurée, chaque couple a son propre emploi du temps. Nous nous croisons à peine dans les vestiaires mais cela n’empêche pas d’avoir une saine ambiance de travail et une bonne humeur contagieuse.

Nous passons en moyenne 1h avec Igor, 1h de travail à la vidéo avec Adrienne, 1h avec un intervenant (selon les jours : danseurs ballroom, mime, acrobate…) et 1h seuls afin d’intégrer les corrections. Nous avons également des sessions avec les intervenants au sol, des cours de danses classiques et de la préparation physique. Résultat, après plus de deux mois à nous entraîner de cette manière, nous nous sommes affûtés techniquement, renforcés physiquement et améliorés artistiquement. Forcément, dans ces conditions-là, le mental suit.

Avec Igor et Adrienne, à Novi, Michigan, USA

Nous nous sommes également rendus à Lyon fin juillet afin de revoir nos chorégraphes et de récupérer nos costumes, réalisés par notre fidèle costumière, Marlène Weber. La fédération nous avait également organisé un rendez-vous avec des juges français afin d’avoir un avis expert sur les programmes et les éléments.

Au final, Fabian et moi avons trouvé un bon rythme, une belle manière de nous entraîner. A Sotchi, nous tirerons notre révérence pour ce qui est de la compétition, mais on aime le fait de se sentir progresser, de pouvoir continuer à toujours viser plus haut. Nous apprécions d’autant plus l’entraînement, même éreintant, épuisant, que nous avons conscience de partir sur notre dernière saison… ON PROFITE !!!

Soutiens ton Club !

TV - Sport en France

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC