Sydney 2000 : Les Jeux

Partagez

Les Jeux

A Sydney, du 15 septembre au 1er octobre 2000, 300 médailles d'or au total furent distribuées, soit exactement deux fois plus que 40 ans plus tôt, à Rome en 1960.

De nouveaux sports (le taekwondo et le triathlon, hommes et femmes, avec un magnifique parcours dans la baie de Sydney) et de nouvelles disciplines (en gymnastique, le trampoline, en cyclisme, le keirin et la course américaine, en natation, le duo et le plongeon synchronisés, en voile, le fortyniner) apparaissent dans un programme qui se féminise, avec le marteau et la perche (athlétisme), la fosse et le skeet olympique (tir), le water-polo, l'haltérophile et le pentathlon, pour la première fois ouverts aux femmes.

Steven Redgrave, le plus grand rameur de l'histoire, ici avec le quatre sans barreur

L’un des grands héros de ces Jeux restera le britannique Steven Redgrave, le premier rameur à avoir décroché l'or en aviron dans cinq éditions consécutives des Jeux Olympiques : quatre en pointe avec barreur Hommes (Los Angeles, 1984) Aviron deux en pointe sans barreur (Séoul 1988, Barcelone 1992, Atlanta 1996) et quatre sans barreur (Sydney 2000), titres auxquels il convient de rajouter le bronze en deux en pointe avec barreur (Séoul 1988).

Jan Zelezny, légende du javelot - Origine : CIO

Notons également l’exploit de Jan Zelezny, champion olympique du lancer de javelot pour la troisième fois consécutive, avec à la clé un nouveau record olympique à 90m 17. Détenteur du record du monde avec 98m 48 et déjà médaillé de bronze à Séoul en 1988, le Tchèque devient le premier lanceur de javelot de l'histoire olympique à avoir remporté quatre médailles.
Parallèlement, l’allemande Birgit Fischer remportait deux titres de championne olympique en Kayak et devenait ainsi la première femme, tous sports confondus, à remporter des médailles olympiques à vingt ans d'intervalle. Débutée en 1980 avec l’or en K1 500m, sa moisson de médailles olympiques (12 au total) s’est finalement achevée à Athènes avec l’or en K4 500m et l’argent en K2 500m, les deux épreuves pour lesquelles elle avait décroché l’or en 2000.

La "thorpille" australienne

Mais les Australiens se passionnent en premier lieu pour leurs nageurs, Thorpe, Hackett, Perkins, O'Neill, qui amassent les médailles dans la piscine olympique de Homebush bay. A 17 ans, Thorpe débute la compétition par un titre sur 400m nage libre et bat son propre record du monde. Une heure après, il souffle à Gary Hall Jr et à l’équipe américaine, la victoire au relais 4x100m. Deux jours plus tard, l'Australien enrichit sa collection d’une médaille d’argent obtenue sur 200m nage libre derrière l’autre phénomène de la natation masculine, le néerlandais Pieter van den Hoogenband. Il établit ensuite un nouveau record du monde lors de son premier relais du 4x200m nage libre, remporté à nouveau par l'Australie, et décroche une cinquième médaille - d'argent cette fois - dans le relais 4x100m quatre nages, qu'il dispute au niveau des éliminatoires. En 2004 à Athènes, Thorpe ajoutera quatre médailles à son palmarès, dont l'or sur 200m nage libre, record olympique en 1'44"71, et sur 400m nage libre.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC