Moscou 1980 : Contexte

Partagez

Contexte

L’Olympisme face à la politique

Fin 1979, les troupes soviétiques ont envahi l'Afghanistan. En janvier, le président des Etats-Unis Jimmy Carter demande au Comité olympique américain de boycotter les JO de Moscou. Cela ne sera pas simple pour lui de convaincre le mouvement sportif américain… puis international. Au final, vingt-neuf pays, dont les U.S.A. le Canada, la R.F.A, le Japon, la Corée du Sud ou la Norvège décidèrent de ne pas aller aux Jeux Olympiques de Moscou. Mais l’inscription aux Jeux est faite par les Comités Nationaux Olympiques et non par les gouvernements. De fait, certains CNO résisteront à la pression du pouvoir et iront à Moscou sous la bannière olympique. Contre la volonté de Margaret Thatcher, le Comité olympique britannique imite le CNOSF et décide de participer. Il en va de même pour le CNO français. Il n’en reste pas moins qu’avec 80 nations représentées, les Jeux olympiques de Moscou enregistrent la plus faible participation depuis 1956. Plus de la moitié des sports sont pâtissent des absences des Etats-Unis, de la RFA, du Japon, de la Chine ou du Kenya. Pauvres athlètes kenyans, déjà privés du voyage de Montréal...
Certains CNO de l'Ouest ont par ailleurs décidé que les victoires de leurs représentants seraient saluées par l'hymne et le drapeau olympiques.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC