Montréal 1976 : L’équipe de France Olympique

Partagez

L’équipe de France Olympique

Délégation : 207 participants (179 hommes, 28 femmes)
Porte-drapeau : Daniel Morelon (cyclisme)
Bilan : 9 médailles – 2 en or, 3 en argent, 4 en bronze - dont une féminine. La France remporte des médailles dans sept sports et termine 15ème Nation

Drut de décoffrage

"Tu vas gagner", dit Michel Platini, cinquième du tournoi de football, à Guy Drut. L'intéressé a bien besoin de ces paroles d'encouragement, ce mercredi 28 juillet. II vient d'être dominé en demi-finale du 110 m haies par le Cubain Alejandro Casanas. Recordman du monde en 13’00 juste (temps manuel), le Nordiste doute. Cette saison, il tarde à recouvrer ses sensations et il n'a pas fait mieux que 13’50.

Trois heures plus tard, c'est la finale. Très concentré, le Français est très vite en action à la ligne 5. Plus que Casanas. Troisième haie, le dossard 315 de Drut pointe en tête. Huitième, Casanas revient. Dixième et dernière haie, plus que 70 centimètres d'avance. Drut se casse sur la ligne et se tourne vers le clan français dans les tribunes, l'oeil interrogateur. On lui fait signe qu'il a gagné. Son nom s'affiche sur le tableau lumineux. Libération. Tour d'honneur. II est le premier Européen à remporter cette course aux JO. Rue Pasteur à Oignies, c'est la fête. Guy Drut a réussi là où Michel Jazy, né dans la même rue, quatorze ans avant lui, avait échoué.

Les adieux de Morelon et le réveil de la gym

A 32 ans, Daniel Morelon visait une nouvelle médaille d'or. II finit deuxième derrière le Tchécoslovaque Anton Tkac. Mais avec notamment trois titres olympiques et huit titres mondiaux, il représente un des plus prestigieux palmarès du sport français.

L'haltérophile Daniel Senet est troisième en légers, vingt ans après la dernière médaille - de bronze - de Jean Debuf. Mais le vainqueur, le Polonais Zbigniew Kaczmarek est l'un des sept haltérophiles disqualifiés pour dopage. Il est déclassé. Senet est deuxième. Entre autres double champion du monde à l’arraché en 1981 et 1977, Senet reste le grand haltérophile de cette fin de siècle pour la France.

Mention également pour l'escrimeur Bernard Talvard (fleuret), le judoka Patrick Vial (mi-moyens) et Henri Boério (barre fixe), tous médaillés de bronze. La gymnastique française attendait une médaille olympique depuis 1924. Enfin la France enlève trois médailles par équipes, une d'or au jumping, une d'argent au fleuret féminin et une de bronze au fleuret masculin.

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC