Munich 1972 : Le Fait

Partagez

Le Fait

Speedy Spitz

Trop nerveux, trop prétentieux pour certains, Mark Spitz n'avait glané "que" quatre médailles olympiques à Mexico. A 22 ans, avec ses 73 kg et son mètre 80, Spitz revenait aux Jeux avec la ferme intention de rattraper son échec personnel de Mexico et de prouver sa valeur à la fédération américaine. Celle-ci dispose d’un important réservoir de nageurs qui lui permet même d’aligner des équipes de relais différentes en qualification et en finale. Mais à Munich, le roi s’appelle Mark Spitz. Favorisé par la petite forme de Steve Genter, son compatriote qui sort de l’hôpital et par le fait que son autre rival, l’allemand de l’Est Roland Matthes, ait décidé de se concentrer sur les 100 et 200m dos, Spitz et sa fine moustache vont remporter sept médailles d’or ! Le 28 août, il empoche le 200m papillon et le relais 4x100m nage libre. Le lendemain, il récidive avec le 4x400m 4 anges puis le 100m papillon. En sus de ses trois autres médailles, les 100 et 200m nage libre et le 4x200m nage libre, Spitz repart avec autant de records du monde inscrits sur les tablettes ! Il devient l'homme ayant gagné le plus de titres dans les mêmes Jeux : sept courses, sept médailles d'or, sept records du monde. La photo de l'homme à la moustache, ses sept médailles d'or autour du cou, fait le tour du monde.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC