Helsinki 1952 : Les Jeux

Partagez

Les Jeux

Ces Jeux olympiques finlandais ont leur lot de belles histoires.
Paralysée sous les genoux, après une poliomyélite déclarée 12 ans plus tôt, la Danoise Lis Hartel est l’une des premières femmes à concourir contre des hommes en dressage équestre. Elle s'attribue une médaille d'argent.
En 1924, Bill Havens avait été choisi pour représenter les Etats-Unis en aviron dans le huit avec barreur, mais avait décliné la sélection afin de demeurer près de son épouse enceinte de leur premier enfant. Vingt-huit ans plus tard, l’enfant en question, Frank Havens, rapporta à son père la médaille d'or obtenue sur 10 000m en canoë monoplace. Quant à Walter Davis (U.S.A.), victime de la poliomyélite à huit ans, il gagne le saut en hauteur (2,04 m, sa taille).
Pour leur première participation, les Soviétiques impressionnent et prennent d’office la seconde place du classement des médailles. Outre leur comportement, cordial et sportif, leurs performances sont incroyables. En gymnastique notamment, les femmes remportent la compétition haut la main, débutant une série de victoires qui devait durer quarante ans, jusqu’à l'éclatement du bloc soviétique. Maria Gorochowskaja s’octroie ainsi deux fois l’or et cinq fois l’argent. Chez les hommes, Victor Tchoukarine remporte pour sa part quatre médailles d'or et deux d'argent. Il est le plus médaillé de cette édition olympique. En natation par contre, la Hongrie et les États-Unis remportent 8 des 11 épreuves au programme, tandis qu’en boxe, les Américains remportent la moitié des médailles d'or disputées.
Trois escrimeurs réalisent le doublé en individuel et par équipe : le Hongrois Pal Kovacs au sabre, le français Christian d'Oriola au fleuret et l'italien Edoardo Mangiarotti à l'épée. Ce dernier portera son total à quatre médailles durant ces jeux.
Lars Hall, charpentier suédois, devint le premier vainqueur non militaire du pentathlon moderne. Notons enfin la formidable victoire du relais 4x400m jamaïquain qui non seulement bat l’équipe américaine, mais, en 3min03’9, leur prend un record du monde établi en 1932 à Los Angeles.
Le tournoi de football, remporté par la Hongrie, connait la rencontre qui reste au final la plus politique de ces Jeux quand la Yougoslavie d’un Tito en rupture avec l’ordre stalinien l’emporte sur l’URSS par 3-1.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC