Helsinki 1952 : Contexte

Partagez

Contexte

Entrée en Guerre Froide

Avec l’entrée des Soviétiques sur le terrain olympique (la Russie était absente depuis 1912 et l’URSS n’avait jamais participé), le retour du Japon, et de l’Allemagne (Est et Ouest ne présentant qu’une seule équipe), les Jeux d’Helsinki devenaient les plus représentatifs de l’histoire olympique.
Il était donc essentiel pour les nouveaux pays d’y participer afin de se faire connaître comme Etat et de prendre leur place dans le concert des nations. Si la représentation aux Jeux suivant immédiatement l’indépendance est aujourd’hui une préoccupation établie, en 1952, ce furent plus particulièrement les revendications olympiques coréennes, allemandes et chinoises qui perturbaient le plus le CIO. Dans ces trois cas, la participation aux Jeux d’Helsinki de 1952 était d’une importance commune aux deux Etats divisés puisqu’elle était l’occasion, soit d’affirmer leur existence, soit de se présenter aux yeux de la communauté sportive, et plus largement mondiale, comme le véritable, et de préférence unique, représentant légitime de la Nation.
Dans ce contexte de début de Guerre Froide, l’armée finlandaise était donc en état d’alerte et les athlètes de l’Est se réunirent dans un village séparé et impénétrable justifié par une volonté d’éviter tout contact superflu. Pour autant, les affrontements Est-Ouest se limitèrent aux terrains sportifs et la fête olympique se déroula sans encombre. De fait, dans leur simplicité, les Jeux d'Helsinki ont été une grande réussite sur le plan sportif et laissent un réel sentiment de fraternité.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC