Londres 1948 : Le fait

Partagez

Le fait

Fanny, pour les intimes, pas pour le palmarès

Fanny Blankers-Koen

Avant-guerre, la néerlandaise Francina Koen avait participé au concours de saut en hauteur des Jeux olympiques de Berlin en 1936.
Devenue mère de deux enfants, qu’elle avait eu avec son entraîneur, et époux depuis 1940, Jan Blankers (médaille d'or du triple saut aux Jeux olympiques de 1928), Fanny Blankers-Koen est l’héroïne des Jeux olympiques de Londres, elle empoche le 100m, le 200m, le 4x100 m et le 80m haies. Blankers-Koen était cependant une athlète complète qui aurait pu prétendre à remporter d’autres médailles encore puisqu’elle excellait en saut : elle détenait tout à la fois les records du monde de la longueur et de la hauteur... A l’époque cependant, le CIO n’autorisait pas les femmes à concourir dans plus de trois compétitions individuelles et la récolte s’arrêta là.

Décédée le 25 janvier 2004 à Hoofddorp, la "ménagère volante" s’était vue décerner en 1999, à l’âge de 81 ans, le prix de la meilleure athlète du siècle par la Fédération Internationale d’Athlétisme. Au cours de sa carrière, Fanny établit seize records du monde dans huit épreuves différentes : les 100 yards, 100m, 200m, haies élevées, saut en hauteur, saut en longueur, pentathlon athlétique et relais 4x110 yards. Blankers-Koen s'attribua également cinq titres européens entre 1946 et 1950 et son palmarès compte 58 titres nationaux dans différentes disciplines. Une statue à son effigie a été érigée à Amsterdam, sa ville natale.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC