Amsterdam 1928 : L’Equipe de France olympique

Partagez

L’Equipe de France olympique

Délégation : 231 participants (199 hommes, 32 femmes)
Porte-drapeau : La France ne prend pas part au défilé
Bilan : 21 médailles dans 10 sports – 6 en or, 10 en argent, 5 en bronze – 0 féminine et une mixte.
La France termine 5ème Nation


Ces Jeux hollandais débutent mal pour la France. Une violente altercation ayant opposé la délégation française à un gardien de stade irascible leur refusant l’accès, la France boude la cérémonie d'ouverture. On frôle l'incident diplomatique. L'affaire se règle au niveau des ministres des Affaires étrangères.

Gaudin, good one !

Lucien Gaudin

Le drapeau français claque au vent qui souffle en tempête. II salue la victoire au fleuret de Lucien Gaudin qui reste, pour beaucoup, le plus grand escrimeur de tous les temps.
Champion du monde à 19 ans en 1905, Gaudin n'est pas retenu pour Londres en 1908. En 1912, il est imbattable, mais la France n'engage pas ses escrimeurs à Stockholm pour une question de règlements. En 1916, c'est la guerre. En 1920, à Anvers, il est blessé par un Américain. En 1924, une névrite paralyse son bras gauche magique juste après le tournoi par équipes.

A Amsterdam, un coup sur la tempe en poule finale le met K.O. Aspirine, cognac, massages, le voici en barrage pour le titre contre son presque homonyme, l'Italien Giulio Gaudini. A 2-2, Gaudini effleure Gaudin. L'arbitre ne compte pas la touche. "Je suis touché", dit le Français qui se pénalise par fair-play. Mené 3-2 puis 4-2, il l'emporte 5-4. Porté en triomphe par ses équipiers, il s'évanouit d'émotion. A 42 ans, il a gagné sa première médaille d'or individuelle. Quatre jours plus tard, il récidive à l'épée.

Roger François, Ahmed et les autres

Les victoires du pompier haltérophile Roger François (moyens) ou du cycliste Roger Beaufrand (vitesse) sont donc accueillies avec froideur par le public néerlandais, remonté par la presse locale.

Au marathon, on attend un Japonais, c'est un Français d'origine algérienne, manœuvre chez Renault, qui l'emporte. Ahmed EI Ouafi verra bientôt sa carrière brisée par une disqualification pour professionnalisme.
Tombé dans l'oubli, soutenu longtemps par Alain Mimoun, il vivra ensuite dans la misère et mourra assassiné lors d’un règlement de comptes dans un hôtel en 1959.

Jules Ladoumègue

A l'entrée de la dernière ligne droite, Jules Ladoumègue est champion olympique du 1500 m. Épuisé, il est dépassé à quelques mètres du but par le Finlandais Harry Larva. Qu'importe, l'avenir appartient à ce Bordelais de 22 ans.
De fait, en 1931, il détiendra cinq records du monde. Mais quelques mois avant les Jeux de Los Angeles, il sera radié pour professionnalisme.

En voile enfin, l' "Aile VI" de Virginie Hériot l'emporte dans la catégorie des 8 mètres. Ce sera le plus beau trophée de cette navigatrice qui, en vingt ans passés à sillonner mers et océans, couvrira l'équivalent de six tours du monde.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC