Anvers 1920 : Les Jeux

Partagez

Les Jeux

Ethelda Bleibtrey

Ouverts pour la première fois par un serment olympique, prononcé par l’escrimeur Jean Bouin, ces Jeux olympiques d’Anvers consacrent la natation américaine, avec 8 des 10 titres de natation. Première nageuse américaine championne olympique, Ethelda Bleibtrey remporte les médailles d'or des trois épreuves de natation féminine (100m, 300m et 4x100m nage libre), réalisant un record du monde dans chacune des cinq courses qu’elle nage pour réaliser ce triplé. Norman Ross gagne pour sa part le 400m, le 1500m et le 4x200m nage libre.
Son compatriote venu d’Hawaï, Duke Kahanamoku conserve son titre du 100m nage libre huit ans après celui obtenu à Stockholm. En plongeon, l'américaine Aileen Riggin, alors âgée de 13 ans, remporte la médaille d'or du tremplin. A l’autre extrême, le tireur suédois Oscar Swahn devient le médaillé olympique le plus âgé de l’histoire en remportant l'argent par équipe au tir à deux coups sur cible mobile… à l'âge de 72 ans !

Charles Paddock

Deux finlandais marquent la cadence de l’athlétisme à Anvers. Participant à ses premiers Jeux, Paavo Nurmi commence sa collection de médailles en dominant les épreuves du 10 000m, du cross individuel et du cross par équipe. Hannes Kolehmainen pousse la souffrance en remportant le marathon, son dernier titre olympique après les trois précédemment engrangés à Stockholm.
D’un point de vue technique, ces Jeux olympiques fixent définitivement la distance du Steeple : 3000 m.
En sprint, l'Américain Charles Paddock ramène l’or du 100m, du 4x100m et l’argent du 200m. Son finish si particulier avec un saut de plusieurs mètres est entré dans la légende… sans que l’on sache d’ailleurs si cette technique lui était réellement bénéfique. Le britannique Albert George Hill devient le premier athlète à réaliser le doublé sur 800m et 1 500m.

En sports collectifs, les Etats-Unis battent la France en finale du rugby, mais perdent face au Canada en hockey-sur-glace. La Belgique remporte le tournoi olympique de football devant l’Espagne qui finit également seconde du tournoi de polo, derrière la Grande-Bretagne, également victorieuse en hockey sur gazon, une autre spécialité anglo-saxonne. Avec 36 médailles dont 14 en or, les Belges, réussissent d’ailleurs leurs Jeux olympiques. En tir à l’arc notamment, ils prennent 21 des 34 médailles, la France s’en octroyant 11.

John Kelly

Ouvrier à Philadelphie, le rameur américain John Kelly remporte en quelques minutes l'épreuve du skiff et du deux de couple (avec Paul Costello). A 20 ans, Kelly, à qui l’on avait refusé de participer à la prestigieuse régate anglaise d'Henley-on-Thames quelques semaines plus tôt pour faits de professionnalisme (certains prétendent que son statut social était également en cause), tenait sa revanche. Sa première : John Kelly est le père de l'actrice Grace Kelly, future princesse de Monaco

Sur le ring, l'Américain Edward Eagan remporte le titre olympique des mi-lourds. Douze ans plus tard, aux Jeux olympiques d'hiver de 1932 à Lake Placid, il deviendra champion olympique de bobsleigh à 4... un titre olympique en été et en hiver, une performance jamais renouvelée. Toujours en boxe, outre le bronze décroché par Albert Xavier Eluère en poids lourd, la France s’illustre en poids plume avec le doublé réalisé par Paul Fritsch (or) et Jean Gachet (argent).

Notons enfin que l'épreuve de voile sur dinghy fut la seule compétition de l'histoire olympique à s’être déroulée dans deux pays différents : une première régate organisée en Belgique, les deux dernières aux Pays-Bas, les deux finalistes étant Néerlandais.


TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC