Stockholm 1912 : Les Jeux

Partagez

Les Jeux

Les Jeux de 1912 de la Ve Olympiade sont, de nos jours, décrits par le CIO comme « un modèle d'efficacité ». Succès populaire, avec par exemple près de 200 000 personnes qui assistent aux épreuves d’athlétisme, les Jeux Olympiques innovent, avec notamment l’utilisation inédite de dispositifs électroniques de chronométrage pour les épreuves d’athlétisme et d’un système d’appel public.

Les organisateurs souhaitent réduire le nombre de sports programmés au profit de quatre disciplines seulement : l'athlétisme, la gymnastique, la lutte et la natation. Les contestations sont nombreuses et les débats Après de multiples protestations et débats, le Comité International Olympique décide finalement de sortir certains sports du programme, tels le rugby, le golf ou le tir à l'arc, mais d’en maintenir d'autres comme l'aviron ou le cyclisme. Par ailleurs, le pentathlon moderne (escrime, équitation, natation, course, tir), cher à Coubertin, ainsi que le décathlon sont ajoutés au programme olympique, et des compétitions féminines de natation et de plongeon sont introduites. L'équitation refait son apparition après 12 ans d'absence alors que la boxe est supprimée car la loi suédoise l'interdit. Par la suite, afin d’éviter que ne se reproduise cette situation, le Comité International Olympique prendra la décision de limiter le pouvoir du pays hôte dans l'élaboration du programme olympique.

L’endurance est sans doute le maître mot de ces Jeux Olympiques. Ainsi, la course cycliste sur route s'étale sur 320km (199 miles), la plus longue distance de toute l'histoire des Jeux Olympiques.

le Russe Martin Klein et le Finlandais Alfred Asikainen

En lutte gréco-romaine, la demi-finale des poids moyens opposant le Russe Martin Klein et le Finlandais Alfred Asikainen dure onze heures, entrecoupées de pauses toutes les 30 minutes. La fatigue est fatale au Russe, vainqueur malheureux qui se voit obligé de déclarer forfait pour la finale. Il s’agit bien évidemment du record olympique, qui arrive devant la finale de lutte des lourds-légers de ces mêmes Jeux, les deux finalistes combattant 9 heures pour finalement recevoir chacun une médaille d’argent. Des limites de temps en lutte seront introduites pour les Jeux olympiques de 1924.

Endurant également, le Suédois Oscar Swahn qui remporte, à 64 ans, la médaille d'or par équipes du tir sur cerf courant et devient le champion le plus âgé de l'histoire des Jeux Olympiques. Le Portugais Francisco Lazaro ne l’est quant à lui pas assez, dramatiquement. Il s'effondre au 30ème kilomètre du marathon, victime d'une insolation et décède le lendemain. A contrario, parmi les héros de ces Jeux Olympiques, outre Jim Thorpe, se trouve le Finlandais Hannes Kohlemainen qui décroche trois médailles d'or dans les courses de fond.

Ralph Craig

Autres récidivistes, l’Américain Ralph Craig, qui réalise le premier doublé 100m/200m de l’histoire olympique, et l'Allemand Gottfried Fuchs qui marque 10 buts lors du match de football Allemagne - Russie (16-0). Le tournoi est remporté par l'équipe du Royaume-Uni.
Otto Herschmann, membre de l'équipe autrichienne de sabre se trouve être en même temps président du Comité National Olympique d'Autriche. A ce titre, il reste le seul président d'un Comité National Olympique à avoir remporté, en exercice, une médaille aux Jeux. Venu de l’autre côté des Alpes, l’Italien Alberto Braglia survole la compétition de gymnastique.
Annonciatrice d’une nation dominatrice dans les bassins, la première championne olympique de natation est australienne : Fanny Durack remporte le 100 mètres nage libre.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC