Athènes 1896 : L'Equipe de France Olympique

Partagez


L'Equipe de France Olympique

Délégation : 20 participants (aucune femme)
Bilan : 11 médailles – 5 en or, 4 en argent, 2 en bronze. La France termine 5ème Nation

Gravelotte, la défloraison olympique française

Du côté tricolore, lors de ces Jeux d’Athènes, le premier titre olympique est à mettre à l’actif d’Eugène-Henri Gravelotte qui l’emporte en battant son compatriote Henri Callot en finale du fleuret. Cet étudiant en médecine de vingt ans est le premier d'une lignée de champions qui feront de l'escrime le premier sport olympique français. Toujours en fleuret, Maurice Perronnet prend la seconde place au concours pour maîtres d'armes.

Le cyclisme sur piste, déjà...

La médaille d’or de Léon Flameng sur le 100km piste reste l’une des plus belles de cette quinzaine. Il y a certes la dimension athlétique qu’elle représente : il a quand même bouclé la course en en 3h08’19’’ avec 14 tours de piste d’avance sur le deuxième. Mais il y a surtout la manière. En effet, il s’aperçoit qu'après une lourde chute, son plus dangereux rival, le Grec Kolettis, s’est stoppé pour réparer son vélo. Flameng s'arrête et l'attend. Ils repartent ensemble et Flameng s'impose. Suite à ce succès, Flameng est porté en triomphe par les spectateurs. Quand le drapeau français est hissé au mat en l'honneur de sa victoire, la foule se découvre en marque de respect et crie « Vive la France ». On comptait pas moins de 20 000 spectateurs au vélodrome dont la famille royale grecque. Après ce succès, Flameng prend part à trois autres épreuves et prend la seconde place sur 10 km et la troisième sur le sprint (2km).
La piste ramène trois autres médaille d’or ou plutôt, Paul Masson ramène trois autres médailles d'or, en vitesse individuelle, au kilomètre et sur 10 kilomètres. Il passe professionnel l'année suivante, sous l'anagramme de Paul Nossam.

Lermusiaux, au bout de l'effort

En athlétisme sur le 1 500 mètres, qui n'a pas de série, Albin Lermusiaux recordman du monde de la discipline à cette époque mène la majeure partie de la course. Dans la ligne droite finale, il est dépassé par Teddy Flack et Arthur Blake, et il termine troisième. Son temps est de 4min 37s. Sur le marathon, il est victime d'une défaillance et s'évanouit après le trentième kilomètre.
Au triple-saut Alexandre Tuffére prend la médaille d’argent avec un saut à 12m70 loin derrière les 13m71 de l’Américain James Connoly. Il participera également aux Jeux de 1900 à Paris, toujours dans l'épreuve du triple-saut, où il terminera 6ème.


TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC