Athènes 1896 : Contexte

Partagez


Contexte

En cette fin de Grande Dépression (crise économique mondiale débutée en 1873), la grande affaire des Nations occidentales est la colonisation, en particulier en Afrique. Les desseins occidentaux ne se réalisent toutefois pas sans de fortes oppositions. Ainsi en 1896, le Négus Ménélik II parvient à écraser les Italiens dans la bataille d’Adoua où 100 000 soldats Ethiopiens renversent les 17 000 militaires italiens et garantissent ainsi l’indépendance du pays. En parallèle, un peu plus au Sud, la France annexe Madagascar.
Cette sortie de XIXème siècle est agitée. En France, cinq gouvernements se succèdent de 1893 à 1896. Le président Sadi Carnot, assassiné le 24 juin 1894, est remplacé par le modéré Jean Casimir-Perier qui démissionne le 15 janvier 1895 et est remplacé par Félix Faure. Cette instabilité intervient alors que l’affaire Dreyfus continue d’agiter les esprits, sans que n’ait encore éclaté la période la plus intense de la polémique. Paul Verlaine est décédé en janvier

Aux lendemains des Jeux olympiques, Jules Simon, philosophe, pacifiste et homme d’Etat proche soutien de Pierre de Coubertin décède. Fait notable, alors que les Jeux olympiques renaissent et offrent aux sportifs leurs plus beaux lauriers, deux personnages décèdent au cours du second trimestre 1896 dont les noms sont restés à la postérité comme prix d’excellence : Edmond de Goncourt et Alfred Nobel.

En Amérique, l'Utah devient le quarante-cinquième état de l'Union, le Dow Jones apparaît et la Cour suprême reconnaît aux États le droit d'imposer la ségrégation raciale dans les écoles et les lieux public, pourvu que les conditions offertes aux deux races soient égales.

Dans la Méditerranée et au Proche-Orient, la période est également trouble. En Crête, Turcs musulmans et chrétiens s’affrontent dans de violents combats. Les puissances européennes s’accordent pour imposer à l’île un régime d’autonomie. Le conflit entre Turcs et Arméniens monte en intensité et s'exprime dans le sang. La Perse est agitée ce qui amène en mai la révolte des tabacs.

Cette géopolitique de fin de siècle explique en grande partie la participation aux Jeux olympiques, 14 Nations occidentales qui sont également celles où le sport est le plus développé.
A vrai dire, le concept même d'équipe nationale est totalement anachronique. Il ne se développera qu'à partir du début du XXème siècle. A Athènes, certains pays ne sont représentés que par un représentant, comme Charles Champaud pour la Bulgarie, Teddy Flack pour l'Australie ou Luis Subercaseaux pour le Chili. Certains participants ont une double nationalité, d'autres sont retenus comme liés à une délégation sans qu'ils en aient la nationalité, l'équipe de suède représente l'union Norvège/Suède, etc... Quant à la Blegique et la Russie, ils ont inscrits des sportifs, mais aucun n'a finalement pris part aux Jeux olympiques. Il faut un début à tout.


TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC