Un congrès pour l'avenir

Partagez

Dans la continuité de la phase de concertation relative à la nouvelle gouvernance du sport lancée en novembre dernier par la ministre des Sports, Laura Flessel, le mouvement sportif sest réuni dans le cadre dun Congrès exceptionnel, mercredi 29 août 2018, à la Maison du sport français.

Lensemble des fédérations et membres du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), ainsi que les entités déconcentrées de celui-ci (CDOS /CROS/CTOS), avaient été conviés dans le but déchanger collectivement sur le rapport final et ses propositions, une soixantaine, et cela dans un contexte de forte interrogation autour des moyens, financiers notamment, mis à disposition.

Alors que la dynamique est unique, avec lattribution des Jeux Olympiques et Paralympiques à la France et à Paris, lorganisation de nombreux grands événements internationaux sur le territoire, le rayonnement exceptionnel des équipes de France et la projection concertée et harmonieuse vers un nouveau mode de fonctionnement, les signaux transmis par lEtat, notamment la baisse drastique des emplois aidés et la diminution des crédits du Centre national pour le développement du sport (CNDS), inquiètent sur la possibilité pour le sport français davoir les moyens de ses ambitions.

A l'invitation de Denis Masseglia, président du CNOSF, le mouvement sportif avait donc rendez-vous pour rappeler limportant travail réalisé sur la gouvernance, débattre des propositions les plus sensibles, évoquer la question centrale du financement et envisager les actions futures à entreprendre.

Après la présentation dune étude menée par le Centre de droit et déconomie du sport (CDES) sur le poids économique du mouvement sportif, lassemblée a été attentive aux différentes propositions du rapport soumises à échange tandis que le nouveau schéma organisationnel, présenté par Patrick Bayeux, docteur en sciences de gestion, consultant et co-auteur du rapport final avec Laurence Lefèvre, directrice des sports au ministère des Sports, a été accueilli favorablement.

En fin de séance, la proposition dune action denvergure destinée à mobiliser toutes les strates du mouvement sportif autour de la question de son financement a été plébiscitée. Le projet dune pétition à léchelle nationale a obtenu lunanimité et se dessine comme la prochaine initiative forte à lattention du Gouvernement et des Parlementaires.

A lunisson donc, le mouvement sportif se félicite de lavancée des travaux et de la création dun nouveau modèle. Pourtant, afin que la France soit au rendez-vous de 2024 et dans loptique dun héritage sportif et sociétal durable, il est essentiel que le Gouvernement donne les moyens nécessaires à la réussite de ses missions en renonçant au plafonnement des produits affectés au sport.

En attendant, rendez-vous est pris pour le 4 septembre prochain, de nouveau à la Maison du sport français, pour la tenue dune conférence de presse dédiée à lanalyse du mouvement sportif concernant le financement du sport au regard des attentes et ambitions en matière de haute performance et de développement des pratiques.

Actualits

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Vie de l'athlte

Catalogue des formations

Veille Observatoire du sport fdral

Guide "Sport et mobilits"

Centre de ressources

Jeunesse

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Sant

Outil

Dcouverte

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  Orange
  •  Sanofi
  • Accor Live Limitless
  • ArcelorMittal
  • Cisco
  • FDJ
  • FDJ
  •  pwc