Patinage de Vitesse


En patinage de vitesse, les pratiquants tentent de parcourir une distance le plus rapidement possible avec des patins. Effectué sur un anneau de glace de 400 m, on l’appelle « grande piste » pour le différencier du short-track, qui lui se pratique en patinoire classique.

En patinage de vitesse, ce n’est pas la place qui compte, mais seulement le temps. Les courses se disputent à 2 patineurs, chacun dans un couloir. Pour des raisons d’équités, à chaque tour les patineurs changent de couloir, dans une ligne droite, afin de parcourir la même distance. Les principales distances sont le 100 m, 500 m, 1000 m, 1500 m et 3000 m. Les courses d’endurance se courent sur 5000 m chez les dames et 10000 m chez les hommes. Depuis les Jeux Olympiques de Turin en Italie en 2006, une poursuite par équipe sur 3000 m est devenue une épreuve officielle.

Patinage de vitesse : Histoire
Patinage de vitesse : Épreuves
Les médaillés olympiques du patinage de vitesse français

Le patinage de vitesse a fait son entrée dans le programme olympique à l'occasion des Jeux d'hiver de 1924 et il est resté un sport olympique depuis cette date. Les premières compétitions pour dames furent organisées dans le cadre des Jeux olympiques de 1932 en tant que sport de démonstration. Le patinage de vitesse pour dames devint une discipline olympique à part entière en 1960.

Newsletter

En course pour la Journée Olympique !

Passion

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC