Equitation - Dressage

Jessica Michel


Illustrée par le centaure, la fusion entre l'homme et le cheval est ancestrale. L'équitation est l'art de la conduite du cheval par son cavalier. Longtemps, l'équitation fut essentiellement pratiquée à des fins utilitaires ou militaires. Présent dans l'arène, compagnon de ballades ou de défis, la maitrise du cheval n'en était pas moins associé au loisir, pour certains. Les chevaux motorisés ayant supplantés les équidés, c'est ce dernier volet qui a désormais pris le dessus. De la course au dressage, du saut d'obstacles à la voltige, en selle ou attelé, l'équitation désigne d'abord un sport ouvert à tous.


Sport olympique lors de l'édition parisienne de 1900 puis en permanence depuis 1912, l'équitation est présente aux Jeux à travers trois disciplines : le concours complet, le saut d'obstacle et le dressage. La voltige connut son heure olympique, en 1920 à Anvers. Exclusivement masculine pendant longtemps, jusqu'en 1952 pour ce qui concerne les Jeux Olympiques, l'équitation est aujourd'hui un sport mixte à chacune des épreuves olympiques. Il est le seul pour lequel l'athlète est associé à l'animal; le seul où il est transporté par une force extérieure.



La formation des chevaux pour la compétition existe depuis des siècles. Le dressage s'est d'abord développé pour la formation des chevaux pour la guerre afin de leur enseigner des mouvements précis. Il existe des preuves selon lesquelles les Grecs anciens avaient mis au point certaines manœuvres. Le dressage moderne a débuté à la Renaissance, lorsque Federico Grisone, issu de la noblesse napolitaine, a fondé une académie d'équitation à Naples en 1532. La France a rapidement excellé au dressage et l'a adopté avec beaucoup d'enthousiasme. Au XXe siècle, l'Allemagne l'a remplacée en termes de classement dans cette discipline.

Souvent présenté comme un véritable ballet de chevaux, le dressage n'a guère changé depuis la Renaissance. Il a été mis au point par les soldats de cavalerie européens pour les champs de bataille et les terrains de manœuvres. Le cheval doit exécuter des mouvements précis, en réponse à des signaux discrets communiqués par son cavalier. L'épreuve comprend trois manches. Dans les deux premières, le cheval et le cavalier effectuent un enchaînement de figures imposées, tels que des passages, des pirouettes et des piaffers, au pas, au trot et au galop. Dans la troisième manche, dite reprise libre, les chevaux exécutent des chorégraphies individuelles sur un accompagnement musical.
Les notes sont attribuées par des juges qui évaluent la bonne exécution des mouvements par le cheval. Lors des Jeux Olympiques, quatre jours sont consacrés au dressage.

Olympic Channel (en Français !

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC